Cine7Inne

Cine7Inne

Le cinéma est inné, on naît avec, on vit avec, on meurt avec !


Fury (2014), David Ayer

Publié par Cine7Inne (Alex*56*) sur 23 Octobre 2014, 21:35pm

Catégories : #Critiques de films, #Guerre, #Drame, #Historique

A défaut de pouvoir le voir en version originale, j'ai dû me contenter de la version française ! Mais il fallait absolument que je vois Fury, il m'avait interloqué lorsque j'ai vu la première bande annonce il y a quelque temps déjà. Et bien je n'ai pas été déçu le moins du monde, j'en attendais pas mal et c'est chose faite, David Ayer a vraiment le don pour faire des films immersifs, comme en témoigne End of Watch et maintenant Fury, qui s'inscrit dans la lignée des très bon films de guerres. Je me pose même la question de savoir si oui ou non j'achèterai le Blu-ray à sa sortie...

Fury (2014), David Ayer

Synopsis :

Avril 1945. Les Alliés mènent leur ultime offensive en Europe. À bord d’un tank Sherman, le sergent Wardaddy et ses quatre hommes s’engagent dans une mission à très haut risque bien au-delà des lignes ennemies. Face à un adversaire dont le nombre et la puissance de feu les dépassent, Wardaddy et son équipage vont devoir tout tenter pour frapper l’Allemagne nazie en plein cœur…

Brad Pitt au premier plan

Brad Pitt au premier plan

Fury est un petit événement, pour moi en tout cas. Un petit événement dans le sens ou ce genre de film est très peu exploité ces dernières années. Les films de guerre sont assez casse gueule aussi il faut l'avouer, il faut bien coller avec le thème de la seconde guerre mondiale (je prend la 2nd Guerre mondiale car c'est la plus exploitée à mon sens), faire passer les émotions nécessaire pour qu'on comprenne bien ce qu'était l'horreur de la guerre, et ça David Ayer le fait très bien ! Ou on peut détourner ce genre, mais dans une seule et unique condition, être un réalisateur de génie, comme le Inglourious Basterds de Quentin Tarantino !

Jon Bernthal

Jon Bernthal

Mais ce qui est vraiment intéressant dans ce film c'est vraiment le déroulement de la bataille, car ou d'autres (beaucoup) ne montrent que le patriotisme et les moments clefs de la seconde guerre mondiale comme le débarquement de Normandie (ou globalement en France), ou les batailles stratégiques célèbres, Fury ce déroule en fin de guerre, ou l'armée allemande est quasiment vaincu mais ne jette pas pour autant les armes et procède à des actes de derniers recours abominable, comme la mobilisation "ultime" du peuple allemand au combat, enfants compris... Et ça Ayer ne le cache pas, au contraire s'en est même bouleversant de réalisme..

Shia LaBeouf

Shia LaBeouf

Ou c'est fort également c'est dans le fait de mettre un tank en chef de fil du long métrage ! La proximité dans l'espace réduit du tank rapproche les personnages, et par la même occasion le spectateur avec les personnages. Cette chevauchée héroïque du tank "Fury" et de son équipage est d'autant plus incroyable qu'elle est tirée de faits réels. Mais pour appuyer encore plus les faits et les rendre crédibles, les acteurs ont rencontrés des ancien vétérans de la seconde guerre mondiale ayant participer aux affrontements les plus meurtriers à bord de tanks militaires ! Et le résultat ce voit à l'écran, les noms de codes, le langage crue, la complicité entre ces "frères d'armes", les rôles bien définis de chacun à bord du tank , rien est laissé au hasard !

Michael Pena

Michael Pena

La mise en scène est intelligente, on commence par découvrir les principaux protagonistes, puis le char (qui deviendra un personnage à lui seul), les scènes de bravoures (ne pas confondre courage et patriotisme ici) sont fortes en émotions, on est avec nos "héros" qui au final ne sont là que pour finir cette guerre, et j'ai repéré deux ou trois belles scènes, toutes à bord du tank, ou, en évitant de spoiler, ils sont livrés à eux mêmes et les instincts primaires refont surfaces. Tout ça accompagné d'une magnifique photographie, on y descelle les moindres détails, autant sur les visages de Brad Pitt et compagnie que sur l'artillerie militaire.

La bande originale du film est excellente aussi, elle accompagne bien l'action et les sentiments des militaires, surtout que David Ayer a confié cette tâche à Stephen Price (II) tout juste oscarisé pour son travail sur Gravity, qui est un chef d'oeuvre pour mon part. En plus les effets sonores des balles, du tank ou même les bruitages en général sont parfaitement calibrés.

Logan Lerman

Logan Lerman

Les acteurs ont de super rôles, bien qu'assez classique dans le sens ou ils ont tous un caractère différents qu'on a put voir dans d'autres films, mais c'est leurs ganaches qui fait le tout, en plus il y a trois acteurs que j'aime bien, Brad Pitt je trouve qu'il dégage quelque chose, il ne vaut pas que pour sa belle gueule dont il est "victime", délit de faciès qu'on lui impute souvent à tord, car il a fait des bons films, quelques bides aussi mais bon ! Ensuite il y a Shia LaBeouf, acteur un peu rebelle, qui c'est investi à fond dans le rôle, ce dont on ne peut pas lui reprocher car lui aussi est bon(comme tout les autres, ça m'évitera de répéter !). Après il y a Jon Bernthal que j'avais découvert dans The Walking Dead et qui restera un de mes personnages préférés dans cette dite série. Michael Pena, je ne connais pas trop son travail, mais maintenant je pourrais me référencer à Fury ! Sinon Logan Lerman je l'ai trouvé bon, mais j'ai parfois eu l'impression d'un sur-jeu, les seuls autres films sur lesquels je peux m'appuyer c'est Percy Jackson et The Patriot, dans le premier c'est franchement pas un chef d'oeuvre et dans le second il avait environ 8 ans donc bon.. Mais d'après une collègue blogueuse il est bon dans 3h10 pour Yuma, donc il me faudra approfondir sa filmographie !

Malgré tout je regrette quand même la version originale !

Le tank "Fury"

Le tank "Fury"

La violence dans le film est assez présente, c'est une violence représenté par les corps mutilés, la présence d'enfants soldat que Hitler a appelé aux fronts, la cruauté des nazis et spécialement de la Waffen-SS qui sont d'ailleurs une cible privilégiée des américains, et qui dans le film commettent un acte particulièrement choquant que je n'avais pas encore vu représenté dans d'autres films de guerre, mais que je ne décrirai pas dans cette critique pour éviter tout spoilers. L'impact des balles dans Fury ce n'est pas la même chose que dans un Steven Seagal... là ou Seagal saigne juste du nez, dans Fury on voit l'enfer de la guerre et ce que les gros calibres peuvent faire, surtout avec un tank. Non franchement Ayer ce rapproche au plus près du conflit dans ses moindres détails, c'est vraiment bien fait.

La bataille de fin est tout simplement épique aussi, peut être un peu décevant sur la toute fin, un peu tirée par les cheveux, mais bon ça se tient.

En bref David Ayer ne lésine pas sur les moyens, et met tout en oeuvre pour crédibiliser son film, stage commando, entretien avec d'anciens soldats, des costumes militaires et civiles d'époque etc. Il faut aussi préciser que le film a été entièrement tourné sur pellicule, ou aujourd'hui le numérique est roi. Les personnages sont attachants et la violence réaliste, ce n'est pas une ode à la patrie, mais plus l'hymne du soldat blessé en profondeur. Avec une fin épique, Fury s'avère tenir toutes ses promesses !

Héroïquement Furieux :  16,5/20

Commenter cet article

Mina 24/10/2014 03:46

Merci bcp pour cette critique Alex, étant malade (je suis couchée avec un gros rhume et je n'arrive pas à dormir) je suis venue lire ton avis. Tout d'abord, si tu aimes le cinéma de David Ayer, il faut absolument que tu vois (à moins que c'est déjà fait) Bad Times avec Christian Bale, un film qui prend aux tripes, dur et dont le final...mais je préfère rien te dire, les deux acteurs Bale et son copain mexicain (je ne me souviens plus son nom, ah si Freddy Rodriguez) excellents, une virée en enfer sans concession que le grand public a boudé (nous étions 6 dans la salle à sa sortie, c'est pour te dire et pourtant un des meilleurs rôles de Bale) quant au jeune Logan Lerman, il est effet très bon dans 3H10 à Yuma dans le fils de Bale mais aussi dans le Noé que j'adore de Aronofsky où il interprète, cette fois-ci, le fils de Crowe. Pour Labeauf, je me doutais qu'il serait parfait quant à Brad Pitt (et non, moi il ne me plaît pas physiquement, je dois être la seule sur cette planète à le trouver fade) je verrais mais ton excellent avis donne vraiment envie, il me tarde de le voir, la semaine prochaine je pense et en V.O (merci à ma ville) à très vite, ta fidèle lectrice :)

Cine7Inne (Alex*56*) 24/10/2014 14:07

Non je n'ai pas vu Bad Times :o Mais mon plus grand regret c'est de ne pas avoir pu aller le voir en vo, j'aurai surement encore plus aimé je pense :) En tout cas j'attend ta critique avec impatience ! Bon rétablissement Mina, et à très vite ! J'ai trois quatre articles à sortir aujourd'hui donc je vais m'y atteler, je reprend le travail lundi personnellement !

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents