Cine7Inne

Cine7Inne

Le cinéma est inné, on naît avec, on vit avec, on meurt avec !


Inglourious Basterds (2009), Quentin Tarantino

Publié par Cine7Inne (Alex*56*) sur 12 Octobre 2014, 22:19pm

Catégories : #Critiques de films, #Guerre, #Action

N'ayant aucun film (ou plutôt aucun qui me botte vraiment) a me mettre sous la dent ce dimanche soir, j'ai profiter de revoir Inglourious Basterds sur France 2. On ne dit jamais non à un film de Tarantino ! J'ai presque vu toute la filmographie de Quentin Tarantino, étant un grand fan du réalisateur au style si particulier, et si reconnaissable. Inglourious Basterds est un des films que j'ai le moins aimé de sa filmographie, mais ça ne veut pas dire qu'il est mauvais, au contraire ! Un film au degré en dessous chez Q.T c'est toujours mieux que des milliers de films ! Celui-là reste quand même excellent..

Inglourious Basterds (2009), Quentin Tarantino

Synopsis : Dans la France occupée de 1940, Shosanna Dreyfus assiste à l'exécution de sa famille tombée entre les mains du colonel nazi Hans Landa. Shosanna s'échappe de justesse et s'enfuit à Paris où elle se construit une nouvelle identité en devenant exploitante d'une salle de cinéma.
Quelque part ailleurs en Europe, le lieutenant Aldo Raine forme un groupe de soldats juifs américains pour mener des actions punitives particulièrement sanglantes contre les nazis. "Les bâtards", nom sous lequel leurs ennemis vont apprendre à les connaître, se joignent à l'actrice allemande et agent secret Bridget von Hammersmark pour tenter d'éliminer les hauts dignitaires du Troisième Reich. Leurs destins vont se jouer à l'entrée du cinéma où Shosanna est décidée à mettre à exécution une vengeance très personnelle...

Film interdit aux moins de 12 ans.

Aldo Raine et sa bande de "Basterds"

Aldo Raine et sa bande de "Basterds"

La scène d'ouverture c'est une spécialité chez Tarantino, il a le don de frapper fort dès le début. Ici, ça démarre avec une scène sous tension entre le colonel Hans Landa et Pierre LaPadite, une scène qui avancera petit à petit par l'horreur du sujet traité, la seconde guerre mondiale, l'intelligente cruauté du colonel nous amène directement à le détesté, l'empathie et l’antipathie est donné d'entré, on prend indéniablement partie pour le destin de la jeune Shosanna restée la seule survivante de sa famille.

Shosanna jouée par Mélanie Laurent

Shosanna jouée par Mélanie Laurent

Mais la principale attraction du film c'est les fameux "Basterds", emmenés par le Lieutenant Aldo Raine joué par Brad Pitt. Oui car sincèrement c'est un peu terne le parcours de Shosanna, pas très excitant quoi ! Tarantino nous a habitué à tellement mieux comme premier rôle féminin (Uma Thurman dans Kill Bill, encore Uma Thurman dans Pulp Fiction, les "girls" de Boulevard de la mort, Pam Grier et même Bridget Fonda dans Jackie Brown, Jessica Alba dans Sin City, et même le personnage de Diane Kruger dans Inglourious B. est plus intéressant !) que s'en est frustrant. On préférera la vendetta sanglante de nos comparses scalpeurs de nazis !

Une team de choc !

Une team de choc !

La mise en scène de Tarantino est toujours aussi excellente, chacun de ses films reste un événement, et ici il coupe son film en cinq chapitres, comme si on plongeait dans un bouquin ou chacun des chapitres nous dépeindrait une ascension de la violence humaine, de la violence que peut produire la haine ! Le ton n'est pas aussi dramatique qu'un film genre "Il faut sauver le Soldat Ryan" ou du style de "La chute du faucon noir" qui eux jouent plus dans l'effet de "réalité". Non, ici, la patte sanguinolente de Tarantino tempère le côté tragique de la 2nd guerre mondiale, même si la violence n'est jamais cachée, au contraire, je trouve que c'est un des films de Q.T qui marque le plus par sa férocité, couteau et scalpel obligent..

Nein, nein, nein !

Nein, nein, nein !

Mais outre la patte Tarantino, il est très intéressant de voir comment le réalisateur nous montre un pan de l'histoire du cinéma, un cinéma dégueulasse, celui du cinéma propagandiste du Troisième Reich... Contrôlé d'une main de fer par Goebbels, qui était à l'époque ministre de la propagande, et qui imposait ses choix sur le 7e art allemand d'antan. Les idéaux antisémites venant pollués nombres de films.. Et ça on le voit très bien grâce à Q.T, avec un film allemand de Goebbels dans le film, "La fierté de la nation", la fierté étant un soldat allemand ayant tué des centaines de soldats américains...

La scène du bar (ou cave?)

La scène du bar (ou cave?)

Les scènes, encore une fois chez Tarantino, sont marquantes, dans chaque films qu'il a tourné je me souviens d'au moins une scène parfaitement. Par exemple Pulp Fiction je me souviens de la scène de danse mythique, Kill Bill la scène des 88 crazy, et puis la scène de la rencontre dans le bar, les échanges sous tension entre l'allemand de la Gestapo et les Basterds bilingues. Un petit jeu de dupe entre les deux camps qui finit avec des pistolets dirigés vers des bijoux de famille, s'en suit une fusillade sanglante et meurtrière. C'est d'ailleurs une des qualités du film, on ne sait pas qui va mourir, on est surpris par des passages astucieux.

It's a Bingo !

It's a Bingo !

Le casting est top, du quasi 5 étoiles, Brad Pitt dans un rôle de leader à la fois nonchalant et hargneux, Fassebender (dont j'avais oublié qu'il jouait dans le film, surement dût au fait que je ne le connaissais pas à l'époque) assez classe, Til Schweiger qui fait peur même avec écrit Marco Polo sur son front, Diana Kruger que j'ai adoré malgré un rôle secondaire, Daniel Brülh a un des personnages les plus intéressants du film, des sentiments ambigus qu'il arrive à faire passer, belle découverte également. Et puis ! Et puis ! Christoph Waltz, je suis fan de ce type, il incarne comme personne le type sadique et sournois, c'est avec ce film qu'il est entré avec fracas dans l'esprit des spectateurs ! Il reste Mélanie Laurent, c'est pas que je l'aime pas, c'est une meilleure actrice que Marion Cotillard déjà, mais son rôle n'est pas assez captivant, et son jeu ne m'a pas procuré la jouissance cinématographique que pouvait procurée une Uma Thurman.

Bon, de la batte de Baseball du début à la taillade "nazieque" de la fin, le film reste jouissif, surtout pour l'effet "gruyère" sur Hitler lors de la projection du film ! Excellent.

En bref Quentin Tarantino nous pond un excellent film de guerre qu'il dédramatise un peu grâce à une mise en scène jouissive et léchée esthétiquement parlant. Les scènes sont captivantes, les personnages "dur à cuire". Pour ceux qui aiment la touche sanguinolente de Tarantino vous ne serez pas déçut.

Une guerre Tarantinesque :  16/20

Commenter cet article

dasola 16/10/2014 15:59

Bonjour Alex*56*, j'ai vu ce film de Tarantino après Django Unchained qui m'a réconciliée avec QT. J'ai trouvé Unglorious Basterds nettement trop long et manquant d'humour très différent de Django Unchained. Mais mes films préférés de Tarantino sont Reservoir Dogs, vu à sa sortie en 1992 et Jackie Brown (très beau rôle féminin). Bonne après-midi.

Mina 13/10/2014 21:50

Je te rejoins dans cette très bonne critique, un Tarantino un peu en dessous mais néanmoins réussi quant au casting, n'aimant pas spécialement Brad Pitt pour ma part (bien qu'avec l'âge il se soit amélioré) c'est l'immense talent de Christopher Waltz (et un bon Fassy) qui illumine le long-métrage et plus que d'accord avec toi pour Mélanie Laurent (bien meilleure actrice que la Cotillard !) personnage pas vraiment intéressant. Quant à ton préféré Kill Bill, il va falloir que je le regarde vraiment dans son intégralité, j'ai encore du mal. Pour moi, son meilleur reste Réservoir Dogs et juste après ex-aequo Django et Jackie Brown. Par contre, je suis très contente que Tarantino a eu l'intelligence de choisir Jennifer Jason Leigh pour le rôle principal de son futur western. C'est l'une de nos actrices préférés avec 007bond, grande, très grande comédienne, je ne sais pas si tu la connais : elle jouait, entre autre, dans " Jf partagerait appartement " terrifiant thriller psychologique où elle interprètait une colocataire méchamment dérangée, Rush avec Jason Patric (très très bon film lui -aussi, je vais en parler dans ma bio consacrée à l'acteur,.pour elle, 007bond avait déjà fait sa bio), The Machinist avec Christian Bale. Je trouve que Tarantino ne tombe pas dans le cliché de bpc de réals qui choisissent les comédiennes bankables - toujours les mêmes d'ailleurs - donc très heureuse de voir que Jennifer Lawrence (que je n'aime absolument pas) n'a pas obtenu ce rôle pas mal convoité; un grand réal qui ne m'a jamais déçue et j'attends avec impatience de voir sa collaboration avec la très jolie et talentueuse Jennifer Jason Leigh, bonne fin de soirée Alex, ta fidèle lectrice :)

Cine7Inne (Alex*56*) 13/10/2014 23:42

Oui Tarantino a le don de ressuscité des actrices "disparues", comme Pam Grier dans Jackie Brown justement. Mais non je ne connaissais pas Jennifer Jason Leigh :o Tu m'en apprend pas mal la ! Bonne nuit Mina et à très vite dans de futurs articles !

pellflorent 13/10/2014 06:46

Excellente critique. Perso, c'est mon Tarantino préféré, juste devant Reservoir Dogs et Django. J'ai vraiment adoré la scène de la batte, et celle de la cave est juste mythique, tellement bien écrite, d'une originalité sans nom et d'un dénouement impensable. Comme tu le dis, on ne sait pas qui va mourir, et c'est ça qui est bon! Je suis majoritairement d'accord avec toi, notamment sur le fait que Soshana n'est pas la plus intéressante dans l'histoire, et que c'est plus un film choc qu'un film réaliste ( y'a qu'à voir la scène du cinéma. ). Pour moi, un chef d'oeuvre. Bonne journée, et à bientôt sur tes prochaines critiques :)

pellflorent 13/10/2014 18:58

Oui, je n'avais pas fait le rapprochement avec nos images ^^ Exactement. Bonne soirée!

Cine7Inne (Alex*56*) 13/10/2014 11:58

Inglourious Basterds c'est ton préféré et moi Kill Bill c'est le mien, nos images parlent d'elles même lol Mais je trouve que tu as bien trouvé le mot, c'est un film "choc", et tout ce que tu décris c'est du grand Tarantino ! Mais pour moi, même si c'est pas celui que je préfère, il reste à 16/20 donc voila quoi ! Allez bonne journée !

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents