Cine7Inne

Cine7Inne

Le cinéma est inné, on naît avec, on vit avec, on meurt avec !


Jeune et Jolie (2013), François Ozon

Publié par Cine7Inne (Alex*56*) sur 7 Juin 2014, 14:57pm

Catégories : #Critiques de films, #Drame

Après Potiche, Jeune et Jolie est le deuxième films de François Ozon que je visionne, je ne suis donc pas un aficionados du réalisateur parisien. Surtout que le premier que j'ai vu de lui, Potiche, est dans un tout autre registre que celui-ci. De la comédie au drame l'efficacité reste presque la même, malgré une petite préférence pour l'ambiance dramatique réussie que Ozon installe dans Jeune & Jolie...

Jeune et Jolie (2013), François Ozon

Synopsis : Le portrait d’une jeune fille de 17 ans en 4 saisons et 4 chansons.

"Il faut également prendre en compte l'interdiction aux moins de 12 ans fixée pour ce film, dû principalement à ses nombreuses scènes de sexes"

Ce film de Ozon fait rejaillir une atmosphère de mélancolie. François Ozon n'est pas un débutant, et cela ce voit tout de même par une mise en scène plutôt belle et chic mais parfois un peux trop dans la surenchère de scènes qui ce ressemble (hôtel-maison , hôtel-maison...) et qui au final donne le même rendu et perd le premier effet "choc" de la prostitution d'une mineure avec un homme qui pourrait être son grand-père.

Marine Vacth dans son premier grand rôle

Marine Vacth dans son premier grand rôle

Les acteurs sont quasi tous excellents, mais bien sûr effacés par le magnétisme étonnant de notre jeune première, Marine Vacth, qui porte vraiment le film sur ses épaules et le rend un minimum intéressant . J'ai d'ailleurs adoré la scène de l'humour provocant chez le psy, excellent. Géraldine Pailhas, qui joue le rôle de la mère, étant également très convaincante !

Isabelle et un de ses "clients"

Isabelle et un de ses "clients"

Avec une fin ambiguë, qui laisse le spectateur imaginer la suite, ma fin à moi je l'ai imaginé comme (Ne lisez pas la phrase suivante si vous ne voulez pas connaître la fin, même si c'est une interprétation personnelle) un cycle , un cycle de la vie . Elle a commencée sa "double vie" dans cette chambre et en a été exorcisée en y retournant avec la femme de son amant foudroyé.

Ce raisonnement ne tient qu'à moi bien sûr !

En bref c'est un bon film , porté par une formidable actrice et dirigée par un réalisateur expérimenté mais pas habité par le génie des plus grands . A voir malgré quelques redondances .

Bon drame : 3,5/5

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents