Cine7Inne

Cine7Inne

Le cinéma est inné, on naît avec, on vit avec, on meurt avec !


Quantum of Solace (2008), Marc Foster

Publié par Cine7Inne (Alex*56*) sur 6 Mars 2015, 00:21am

Catégories : #Critiques de films, #Thriller, #Action, #Espionnage

Perpétuant la filmographie du James "Blond", je vais donc continuer sur la superbe voie qu'a tracée le premier film de Daniel Craig sous les traits du plus célèbre des agents secrets, James Bond. Il faut dire que Casino Royale marquait une entrée fracassante dans la hiérarchie des Bond, créant ainsi une des meilleures adaptation du romancier, et non moins créateur du célèbre personnage, Ian Fleming. Mais revenons-en à Quantum of Solace, il faut dire que beaucoup de cinéphiles le considère comme mauvais, ou n'ayant pas peur des mots, de "navet". Moi je n'irai pas jusque là, bien au contraire, sans un être un grand film, il reste franchement bon ! Mais plusieurs plaies viennent gangrenées la qualité d'un film qui aurait pu s'envoler vers d'autres cieux...

Quantum of Solace (2008), Marc Foster

Synopsis : Au cours d'une mission à haut risque, 007 croise le chemin de la belle et courageuse Camille (Olga Kurylenko), qui le met sur la piste de Dominic Green (Mathieu Amalric), un homme d'affaires impitoyable, membre de la mystérieuse organisation Quantum. Bond met au jour un complot visant à prendre le contrôle de l'une des plus importantes ressources de la planète. Il doit faire face à un univers où règnent trahison, tromperie et meurtre pour tenter de neutraliser l'organisation Quantum. Mais la poursuite acharnée de cette mission ne cacherait-elle pas une vengeance personnelle !?

Quantum of Solace (2008), Marc Foster

Au départ j'avais des a priori, j'avoue avoir été influencé par la communauté cinéphile qui dénigrait, en grande partie, ce Quantum of Solace. Mais voulant toujours me faire mon propre avis je me suis lancé avec enthousiasme dans ce long métrage, ayant aussi appris que le film a été tourné dans des conditions particulières, car oui la grève des scénaristes est passée par là et a fait quelques dégâts dans la charnière principale d'un James Bond, son scénario. C'est un des points négatifs que je soulignerais dans le paragraphe ci-dessous. Mais en reparlant des a priori j'en avais aussi pour Daniel Craig, sur sa crédibilité à incarner l'agent secret britannique, et dès Casino Royale cette crainte s'est évanouie en trois secondes. Ne connaissant que Pierce Brosnan dans ce rôle, je trouve que Craig est bien meilleur, et ici, dans Quantum, il reste classe et convaincant !

Quantum of Solace (2008), Marc Foster

Donc pour en revenir aux points négatifs, je ne peux pas ne pas mentionner son scénario un peu bancal. Car même pour un James Bond, il ne faut pas se complaire dans le manichéisme de premier plan, parce que le méchant Dictateur Sud Américain ressemblant fortement à un mélange de Fidel Castro et Hugo Chavez, paradant toujours avec un habit militaire ne représentant que la vacuité de l'homme qui le porte. Ce n'est pas très original quoi ! Le scénario est grandiloquent, parfois complexe à comprendre dans les dialogues des protagonistes, pas tant sur le fait que l'histoire soit compliqué en elle même, non, mais c'est que les noms de certains personnages surgissent comme ça, sans qu'on puisse approfondir le lien avec les têtes connues ou leurs agissements, bref un sac de nœuds ! Mais on comprend quand même le fil conducteur du film, Bond doit stopper l'organisation criminelle qui est en relation avec les hautes instances de la politique internationale, ce qui lui complique la tâche, mais il est aidé par plusieurs "camarades" impromptus en quête de vengeance... tout comme Bond ?

Voilà je résumerais la trame du film comme cela.

Mais outre le scénario les scènes d'actions sont trop présentes, elles se suivent sans réelles cohérences parfois, comme la scène ou Bond est en avion, pour faire court en fait, les ennemis sont toujours à ses fesses, que se soit dans les airs ou sur terre ils l'ont toujours dans leur viseur, ça marche aussi dans l'autre sens... Un jeu du chat et de la souris pas nécessaire, qui fait de ce film, un film d'action banal.

Il y a aussi l'introduction du film qui n'est pas aussi réussie que le précédent film, tapant directement dans le cliché de la course poursuite en voiture avec les gros calibres. Dommage, ça donne le ton du film d'entrée de jeu, Marc Foster avance à visage découvert donc, et ne surprendra pas le spectateur en mal d'originalité.

Quantum of Solace (2008), Marc Foster

Mais ne nous attardons pas uniquement sur le négatif et passons aux points positifs ! Malgré tout les scènes d'actions restent très "bondienne" dans l'ensemble, et elles restent classes malgré la surenchère, comme le passage de l'Opéra qui est magnifique quand même ! La prise de hauteur et cette vue aérienne qui en résulte sur la découverte des principaux acteurs du "réseau Quantum" est une superbe trouvaille, avec en plus cette transaction "secrète" dans laquelle Bond intervient de façon assez jubilatoire. Mais plus tôt dans le film il y a cette course poursuite à pied en Italie, bien que la réalisation soit trop agitée au départ, quand Craig et son ennemi s'affronte sur les échafaudages c'est une scène qui ressemble un peu à la première scène dans Casino Royale, étant similaire sur plusieurs points, notamment le fait de jouer sur l'élément de suspens visuel, lorsque Bond est attaché par le pied et tourne malgré lui au rythme de la corde. Après le suspens scénaristique il n'y en a pas, on sait très bien que Bond ne va pas se prendre une balle dans la tête lors des dix premières minutes.

Les scènes de bagarres sont classes aussi - le mot classe revenant régulièrement chez moi, mais un James Bond ne peut être que qualifié ainsi - elles nous apportent une certaine admiration, faisant presque de Daniel Craig un super-héro invincible, car même attaché dans un ascenseur il arrive à neutraliser 4/5 gardes entraînés dans 1m².

La musique du film n'est pas outrancière et qui au contraire créer un fond sonore agréable, nous mettant dans l'ambiance (je parle du fond sonore "hors baston").

Quantum of Solace (2008), Marc Foster

Et puis les acteurs, ah les acteurs ! Ils ne sont pas très formidables pour la plupart, a commencer par Mathieu Amalric qui est franchement pas convaincant en "grand" méchant, avec son regard de suricate lorsqu'il est surpris et son accent dégueulasse il peine à créer une intensité dans le conflit qui l'oppose à Daniel Craig, qui lui est toujours très bon par contre ! Toujours bien habillé - d'ailleurs c'est ce style décontracté/chic que j'aime bien chez lui - il arrive à retranscrire parfaitement l'esprit de l'espion britannique, c'est à dire sauvage et déterminé dans l'action, mais en gardant une pointe d'ironie dans le geste. Un excellent Bond. Olga Kurylenko est séduisante, c'est sûr, mais elle ne m'a pas pleinement convaincu, sans être mauvaise il lui manque un charisme naturel que Eva Green avait dans le précédent, après je conçois parfaitement que le rôle de James Bond Girl n'est pas évident, toujours un peu dans ce rôle de faire valoir. C'est pareil pour Gemma Arterton, j'ai adoré cette actrice quand elle avait un rôle principal dans Gemma Bovery, elle était magnifique de beauté et d'interprétation ! Mais là, elle a un tout petit rôle, qui lui aussi, n'est pas indispensable.

Sinon le reste du casting est correct, à commencer par Judi Dench et Jeffrey Wright.

Quantum of Solace (2008), Marc Foster

En bref ce James Bond reste très correct ! Il souffre bien sûr d'une construction scénaristique à la fois bancal et incompréhensible, mais garde de l'intérêt à nos yeux grâce à une mise en scène survitaminé. Même si la surenchère arrive trop souvent dans des scènes d'actions parfois intéressantes, parfois inutiles. Les acteurs sont pour la plupart pas très convaincants, surtout Amalric qui déçoit par son jeu "amateur", mais reste Daniel Craig pour amener une classe indissociable au célèbre personnage, et relever le niveau.

Je voulais juste parler du générique du début très soigné, c'est une sorte de spécialité maintenant dans les films James Bond.

Trop "ambiancé" action :  12,5/20

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Shelby le Magnifik 07/03/2015 00:07

Bonsoir Alex, Je suis à peu près du même avis que toi, la grève des scénaristes n'a pas arrangé les choses pour le scénario, mais tout comme toi, ce qui m'a le plus dérangé de mes souvenirs, car il est vrai que je ne l'ai pas revu depuis sa sortie, c'est ce trop plein d'actions. Ce n'est pas digne d'un James Bond. SI je me souviens bien, sa voiture toujours truffé de gadget (la Bond mobile en somme), ne fait pas long feu dans le film, elle est défoncé dans un tunnel. Premier mauvais point. Deuxième mauvais point : James Bond est un agent secret pas un Lara Croft ou Altaïr capable de sauter de balcons en balcons, parmi une fusillade. Là encore une fois c'est too much. Enfin, le fait de vouloir faire de Bond un type traumatisé par Eva Green dans le talentueux Casino Royal, trainant des états d'âme une partie du film ça devient vite génant. Pour moi, c'est un James Bond plutôt raté, sans parler de la caricature du méchant comme tu l'as si bien souligné, et Mathieu Almaric qui cabotine un peu trop à mon goût. Je lui mets un 11/20 car il y a eu de meilleurs James Bond dans le passé avec des scénarios pourtant tout aussi faibles. Cordialement Joe D.

Cine7Inne (Alex*56*) 07/03/2015 00:45

Ah donc le Mister Shelby n'est autre que l'alter-ego du Docteur Joe D ^^
Oui entièrement d'accord avec toi, la scène de poursuite à Sienne étant le parfait exemple du film d'action partant dans une escalade de passage "n'importe nawak", genre quand il saute saute sur le bus pour ensuite se rattraper à un balcon puis traverser un appartement, bref je suis d'accord avec toi là. Amalric il faut vraiment que je vois un autre de ses films car si je reste sur cette prestation je vais le détester ! En tout cas merci d'être passé sur mon blog Joe, je vais commencer à rédiger ma critique sur Inhérent Vice, on pourra probablement avoir une autre discussion là ! Bonne nuit Joe :)

pellflorent 06/03/2015 18:22

Alors mon ami, voilà une critique que j'attendais ! Vois-tu, je suis en train de me refaire tous les James Bond ( un peu dans le désordre, pour pouvoir comparer la performance des acteurs ), et je dois te dire que Daniel Craig fait partie, à mon sens, des moins bons James Bond de l'histoire du cinéma. Outre ton style journalistique qui s'améliore de jour en jour ( quel bonheur, sérieux ! ), tu dis n'avoir jamais vu de James Bond autre que ceux de Craig et de Brosnan? Quelle erreur ! ^^ :D Pour comprendre ce qu'est réellement le personnage, j'ai trois Bond à te conseiller : Sean Connery ( bien évidemment, c'est la figure emblématique du personnage, et ses trois premiers métrages sont le top du top ! ), Roger Moore ( avec un humour parfois douteux, malheureusement ) et George Lazenby, que j'ai trouvé sous estimé par les fans. Le principal défaut de Craig, à mon goût, c'est qu'il a une tête de russe, et je ne lui trouve pas la classe anglaise anglaise que possédaient 90% de ses prédécesseurs. Après, c'est sûr qu'il a du charisme et une manière de jouer, mais vraiment, pour moi, il ne fait pas partie des bons James Bond. Et pour en revenir à ce film, vu sa manère complètement dégueulasse d'être mis en scène ( je n'ai pas trouvé d'autre mot ^^ ), je n'ai pas pu tenir plus de 20 minutes. En attendant, "Casino Royale" était un bon film, mais on en reparlera quand j'en aurai fait la critique :) Bonne soirée !

Cine7Inne (Alex*56*) 06/03/2015 18:31

Figures toi que j'ai moi aussi pensé à me faire tout les James Bond ! Et puis il y avait un coffret Blu-ray des James Bond de Daniel Craig pas cher alors je l'ai pris. Au départ moi aussi je ne voyais pas Craig dans le rôle de l'espion britannique, mais j'ai changé d'avis après avoir vu Casino Royale, ça casse un peu les codes des autres Bond trop typés je trouve. Après il va falloir que je regarde les films avec Sean Connery comme tu dis :) Mais je l'ai pas trouvé si dégueulasse que ça dans sa mise en scène perso, il est vrai que le montage est parfois grossier mais bon. Je vais me faire Skyfall demain ou dans la semaine qui arrive normalement pour finir la trilogie "James Craig" ! Mais à la base je suis pas fan du personnage de Ian Flemming, c'est pour ça que les films ne m'intéressaient pas.
En tout cas j'attend ta critique de Casino Royale, que j'ai trouvé très bon, et auquel j'ai mis un bon 15/20 ! Je vais me préparer pour ma séance de Inhérent Vice ce soir, à plus et bonne soirée Flo ;)

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents