Cine7Inne

Cine7Inne

Le cinéma est inné, on naît avec, on vit avec, on meurt avec !


Le Père Noël est une ordure (1982), Jean-Marie Poiré

Publié par Cine7Inne (Alex*56*) sur 4 Janvier 2015, 22:19pm

Catégories : #Critiques de films, #Comédie

Chaque année ce film est inévitable, pour le coup ça doit être la quatrième ou cinquième fois que je le vois, et on prend toujours autant de plaisirs devant l'équipe du Splendid au sommet de son art ! Car oui pour moi la troupe du Splendid au complet c'était l'équipe de choc de l'humour à la française, on ne retrouve plus de telles bandes de nos jours, même la troupe des Bronzés c'est fourvoyée dans les années 2000, ils ont beaux être amis pour la vie on aurait préféré ne pas le savoir... Mais reste les bons souvenirs et la nostalgie des films des années 70/80 comme celui-ci... On aura beau dire qu'il faut vivre avec son temps et arrêter de dire que "C'était mieux avant", mais il est fort de constater que pour le Splendid C'ETAIT MIEUX AVANT...

Le Père Noël est une ordure (1982), Jean-Marie Poiré

Synopsis : Soir de Noël burlesque où, à la permanence téléphonique parisienne de SOS détresse amitié, des bénévoles sont perturbés par l'arrivée de personnages marginaux et farfelus, qui provoquent des catastrophes en chaîne.

Au fil de la soirée, Pierre Mortez et Thérèse reçoivent tour à tour la visite : de leur voisin bulgare, monsieur Preskovitch, qui leur présente des spécialités gastronomiques de son pays toutes aussi infectes les unes que les autres, de Katia, un travesti homosexuel désespéré, de Josette, la « petite protégée » de Thérèse ainsi que de Félix, fiancé miteux de Josette déguisé en père Noël, sans oublier madame Musquin, une troupe bien maboule !

Le Père Noël est une ordure (1982), Jean-Marie Poiré

Alors pour moi c'est tout simplement le meilleur film du Splendid, "Les Bronzés font du ski" arrivant à ex æquo peut-être. La recette théâtral y est surement pour beaucoup, car oui à l'origine c'est une pièce de théâtre, et ce qui inclus donc un huis clôt dans le film très bien mené, ça installe un cercle intime avec les protagonistes. Mais malgré tout Lhermitte et sa bande s'autorisent à quelques escapades nocturnes dans les rues de Paris pour couper de-ci de-là les enchaînements de péripéties trépidants ! Ça donne un peu d'air au récit, même si je préfère largement la chaleur euphorisante de l'appartement de l'S.O.S détresse-amitié. Une chaleur humaine qui ponctue parfaitement avec l'époque de fête familiale du film, même si la fête de famille se transformera vite en ouragan gaguesque !

Le Père Noël est une ordure (1982), Jean-Marie Poiré

Après la vraie force du film c'est ses personnages et leurs dialogues très bien écrits. Certes au départ le succès n'était pas au rendez-vous en 1982, mais c'est grâce au petit écran que le film a reçut le label "culte" par les téléspectateurs, un label que je partage au demeurant. Car oui on est obligé de dire que ce film est culte, même ceux qui n'aiment pas le long métrage de Jean-Marie Poiré. Chaque année, en période de fêtes, on a droit à la rediffusion du Père Noël est une ordure, une marque de fidélité des français (même si l'audience serait plus l'argument numéro 1 des chaînes de télévisions...), et je prend un certain plaisir à le re-re-regarder, je récite même les répliques en même temps que les personnages maintenant, telle une jeune fille chantant en même temps que son boys band favori !

Le Père Noël est une ordure (1982), Jean-Marie Poiré

Donc oui je récite les répliques du Père Noël est une ordure, et même en société ! Alors quand un film déborde sur votre vie personnelle c'est qu'il vous a marqué d'une façon ou d'une autre. Et pourtant rare sont les films ou séries s'emparant de notre vie privée, le seul autre exemple qui me vient à l'esprit c'est Kaamelott, j'utilise avec humour la botte secrète de Karadoc et Perceval, le fameux "C'est pas faux" ! Et pour ce qui est des répliques du film du Splendid j'utilise souvent le "Ça dépend, ça dépasse" et le 'C'est c'là oui", et oui... ça en quelque sorte marqué ma vie !

Bien sûr le film ne se limite pas à deux répliques, mais une brouette entière vous y attend ! Allez pour le (mon) plaisir je vais vous en donnez quelques unes :

-Parce que c'est toujours pareil, hein ? Ça, quand on n'est pas une grande connasse d'un mètre soixante-quinze, avec des seins comme des obus, alors on n'est rien, on n'est que moche ! Ben, oui, oui, oui, oui, moi, j'ai des poils qui me poussent sous le maquillage et... et je suis un pot à tabac, mais je réclame le droit de vivre, voilà ! Merde ! (Par Katia/Christian Clavier)

-Je ne vous jette pas la pierre, Pierre, mais j'étais à deux doigts de m'agacer. (Par Madame Musquin/Josiane Balasko)

-Mais je vous en prie ! Figurez-vous que Thérèse n'est pas moche ! Elle n'a pas un physique facile, c'est différent ! (Par Pierre/Thierry Lhermitte)

Ou plus poétique :

-Lâchez-moi sale pédale ! Mais c'est pas vos pieds qui gênent, c'est votre vice ! (Par Pierre/Thierry Lhermitte)

Voilà un génie comique qu'on ne voit plus vraiment de nos jours !

Le Père Noël est une ordure (1982), Jean-Marie Poiré

Sinon les acteurs sont formidables, des précurseurs de beaucoup de générations de comiques, ils ont créent une bande inimitable, leurs performances ont permis de graver dans le marbre le noms de leurs personnages. C'est un talent qui se confirmera dans le temps pour chacun d'entre eux, même si aujourd'hui je ne suis plus trop fan d'un Christian Clavier par exemple, il respire la bourgeoisie et cette air hautain qui transparaît dans ses sourires me laisse indifférent, même si je l'ai apprécié dans son dernier gros succès "Qu'est-ce qu'on a fait au bon Dieu ?". Fermons la parenthèse Clavier. Bon pour faire simple ils sont tous excellents dans le film, même les seconds rôles, d'ailleurs on pourrait dire qu'il n'y a même pas de second rôles, c'est aussi une des qualités du film quand on y pense.

En bref ce film est culte, c'est la comédie française par excellence, elle marque par sa galerie de personnages déjantés et drôles superbement écrit par une troupe du Splendid au sommet de leur art. Le Père Noël est une ordure est un classique du genre, il a beau ne durer que 1h20 on prend indéniablement son pied ! Avec des répliques s'inscrivant même aujourd'hui dans la langue française, alors oui je ne peux pas lancer la pierre à Pierre... C'est un merveilleux moment de cinéma à passer pendant les fêtes !

Tout simplement culte :  18/20

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mina 07/01/2015 05:56

Bonjour Alex, je suis tombée du lit très tôt et avant de commencer ma journée, je suis venue faire un petit tour sur ton blog. EXCELLENTE critique qui met le coeur en joie de bon matin avec ce cultissime film et les géniales répliques que tu as posté. Je ne me lasse jamais de le revoir avec un tout petit attachement pour ma zézette épouse X. Ta note est plus que méritée pour un humour français, en effet, que l'on a bcp de mal à retrouver (je suis un peu moins sévère que toi pour Clavier mais l'homme et non l'acteur ne me plait pas vraiment non plus, j'essaye de faire abstraction) Je te renouvelle mes meilleurs voeux 2015 (jusqu'à fin janvier, on peut les re re souhaiter ;) très belle journée à toi et à très vite :)

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents