Cine7Inne

Cine7Inne

Le cinéma est inné, on naît avec, on vit avec, on meurt avec !


The Dark Knight (2008), Christopher Nolan

Publié par Cine7Inne (Alex*56*) sur 23 Novembre 2014, 22:44pm

Catégories : #Critiques de films, #Action, #Drame, #Thriller, #Super-héros

Après le premier opus je m'attaque à la critique du plus emblématique des Batman de Christopher Nolan, celui que beaucoup considère comme le meilleur film de super-héro de tout les temps, voir même pour certains de meilleur film tout court. Je n'irai pas sur le terrain de la deuxième option, ayant mes préférences chez un certain Tarantino pour Kill Bill, mais la première voie est la bonne ! C'est effectivement le meilleur film de super-héro que le cinéma a pu nous pondre jusqu'ici ! Bien que Batman Begins mérite autant que celui-ci ce titre très élogieux ! Bien sûr je vous conseil de voir The Dark Knight en vo, comme la majorité des films d'ailleurs, déjà le son est meilleur (en Blu-ray du moins), et la qualité de la performance des acteurs est multiplié par 10...

The Dark Knight (2008), Christopher Nolan

Synopsis : Batman aborde une phase décisive de sa guerre au crime. Avec l'aide du lieutenant de police Jim Gordon et du procureur Harvey Dent, il entreprend de démanteler les dernières organisations criminelles qui infestent les rues de sa ville. L'association s'avère efficace, mais le trio se heurte bientôt à un nouveau génie du crime qui répand la terreur et le chaos dans Gotham : nommé Le Joker. On ne sait pas d'où il vient, ni qui il était. Ce criminel posséderait une intelligence redoutable doublé d'un humour sordide et n'hésiterait pas à s'attaquer à la pègre locale dans le seul but de s'amuser.

The Dark Knight (2008), Christopher Nolan

Le style de Nolan est toujours aussi présent dans cette suite du Chevalier Noir de Gotham... Toujours cette ambiance dramatique sombre et qui pèse dans l'air, c'est ce qui le différencie des autres films de super-héro trop classiques, et le met donc sur un piédestal pour la grosse majorité des cinéphiles. Il y a juste à regarder le prologue de The Dark Knight, cette scène d'introduction reste l'une des meilleures dans le milieu du 7ème art, un peu plus de six minutes, c'est ce qu'il faut à Christopher Nolan pour marquer à jamais les spectateurs. Ces six minutes ne sont pas uniquement marquantes par le rythme qu'elles instaurent, mais par la technique qu'il y a derrière, car le réalisateur britannique a pris l'audacieux choix de filmer ses première minutes avec des caméras IMAX. Je vais vous expliquer pourquoi je parle d'audace. Car les caméras IMAX (qui est la technologie qui apporte la meilleure image sur grand écran, pareil pour le rendu sonore) sont très lourdes, 6 fois plus lourdes en moyenne que les caméras utilisées généralement, alors c'est un vrai travail d'orfèvre que l'équipe de la réalisation a accomplie, réussir à fournir des images aussi immersives en trimbalant des caméras de près de 45kg, je dis chapeau..

The Dark Knight (2008), Christopher Nolan
The Dark Knight (2008), Christopher Nolan

Mais le moment épique de ce prologue c'est la découverte du personnage du Joker, qu'on voit avant le Batman d'ailleurs, un signe que ce dernier affrontera son plus vieil et meilleur ennemi, qui dès les premières secondes de son apparition nous sort une réplique dont il a le secret. Mais cette scène n'est qu'une pépite parmi tant d'autres. En parlant juste des scènes les plus marquantes on a un aperçut global de la qualité du film. Comme la scène lors de la réunion de la pègre, un régal de mise en scène et d'attraction à un personnage, encore une fois le Joker est au centre de tout, et ici il nous sort un nouveau tour (de magie !) dont il est expert. C'est cette anticipation du Joker qui nous fascine durant tout le film, tout ce qu'il fait est calculé avec minutie, et c'est surement la clé d'un film réussie, car la mise en scène est exceptionnelle, Nolan est bien plus cruel avec le spectateur, mais nous pauvres damnés nous en redemandons...

The Dark Knight (2008), Christopher Nolan

Mais ma scène préférée, dans ce film, n'est autre que l'interrogatoire du Joker, ou même un peu avant et un peu après ! Car avant on le voit prisonnier, assis seul sur un banc dans une cage du commissariat, cette image est magnifique, ça représente bien le fait que rien ne l'atteint, rien qu'à voir son expression presque rêveur (une expression dû au perfectionnisme de Heath Ledger évidemment), puis il applaudit lorsque Gordon est nommé commissaire... un régal ! Alors arrive l'interrogatoire, et encore une fois la mise en scène nous met K.O... l'éclairage nous offre encore une fois une photographie magnifique, mais elle sert aussi d'élément de surprise, une surprise nommée Batman. Et lorsque Batman malmène le Joker c'est une scène juste hors norme, lorsque le justicier masqué le frappe pour savoir où est Harvey Dent il ricane en le cherchant, en jouant avec ses émotions, c'est une scène décalée qui vaut son pesant d'or... Et pour rapidement parler de l'après, car on ne va quand même pas s'arrêter là alors que j'ai parlé d'un avant et d'un après quelques lignes plus haut, c'est dans la continuité de l’interrogatoire, il finit zigzaguant dans une voiture, la tête au dehors comme un chien tirant la langue au vent, c'est magistrale...

Double Face alias Harvey Dent

Double Face alias Harvey Dent

Justement toute cette schizophrénie est à l'image de Gotham, une ville que Nolan façonne à cette image, toujours dans la terreur, dans le noir (la nuit étant le terrain de chasse de Batman ça explique aussi cela), et j'aime cette atmosphère dramatique ! C'est ce qui à mon avis a unanimement rassemblée les fans du monde entier, ce côté dramatique très travaillé, la maturité dans lequel baigne le film. Mais comme pour Batman Begins, quand je vois les bonus des Blu-ray on ne peut qu'être admiratif devant le travail accompli, pas uniquement par Nolan (bien qu'il soit le pilier sur lequel repose toute la structure), mais par tout l'équipe technique, ce serait une hérésie de croire que Nolan ait tout fait, mais les travailleurs de l'ombre ont encore une fois prouvés leur amour pour le cinéma en participant à ce monument.

The Dark Knight (2008), Christopher Nolan

Le scénario est magnifiquement captivant, le côté manichéen est en quelque sorte supprimé par la folie du Joker, qui chamboule l'ordre établi, montrant la face cachée de chacun des protagonistes, à l'instar de Double Face qui a littéralement pris ce revers de manche psychologique et incarne donc le bien et le mal en chacun de nous. Nolan a participé encore une fois à l'élaboration du script avec notamment David S.Goyer ou son frère Jonathan Nolan. Tout ça inspiré des personnages de Bob Kane bien sûr. Mais c'est les nombreux éléments de surprises qui font le succès du film, comme ceux que j'ai décris plus haut dans la scène du commissariat ou du prologue...

Maggie Gyllenhaal face à Michael Caine

Maggie Gyllenhaal face à Michael Caine

Bon je vais directement passer à la casse "acteurs" en sautant celle des effets spéciaux, car il n'y a rien à dire de spécial, c'est comme toujours excellent, une habitude de luxe chez Nolan.

Je ne vais pas être original en vous parlant de la performance de Heath Ledger, des millions de gens avant moi ont déjà postés leurs messages admiratifs à l'égard de ce brillant acteur. Mais je vais quand même louer son incroyable performance du Joker, qu'il incarne à merveille, et je crois bien (ayant vu ça dans un reportage sur lui à la télévision) qu'il c'est préparé comme jamais pour incarner se méchant emblématique, prenant des notes et ne dormant que très peu tant il était acharné de travail dans son obsession d'être parfait, et la perfection il y est parvenu.. Sa mort précoce faisant de lui une légende... Mais il ne faut pas oublier Christian Bale, qui lui aussi est très bon, il a beau être éclipsé par la performance de Ledger, il reste à la hauteur. Ce qui donne un affrontement entre deux des acteurs les plus doués de leurs générations. Et puis comme pour le précédent film, tout les seconds rôles sont bons, même si j'ai un peu moins aimé la performance de Maggie Gyllenhaal dans le rôle de Rachel, remplaçant au passage Katie Holmes.

En bref ce film restera dans la légende de nombres de cinéphiles. Le Joker étant l'attraction principale du film, pas étonnant lorsque l'on voit comment Heath Ledger arrive à prendre à son compte le personnage... Mais la mise en scène est parfaite, tout ses éléments de surprises et ces face à face sont cruels et addictifs ! La photographie est magnifique, grâce notamment aux caméras IMAX qui immerges le spectateur dans l'univers décadent de Gotham... Mais outre l'exceptionnel travail de Christopher Nolan et son équipe sur l'aspect visuel, Hans Zimmer et James Newton Howard font de nouveau la paire pour nous ravir les esgourdes ! Au final c'est tout simplement le meilleur film de super-héro que j'ai pu voir dans ma vie de cinéphile !

Le meilleur film de super héro :  18,5/20

Si vous avez aimé :

Commenter cet article

Joe D. 06/12/2014 19:31

Bravo pour cette excellente critique, je te rejoins sur beaucoup de points concernant ce film, qui pour moi reste le meilleur film de super héros jamais vu, tant Christopher Nolan nous fait un parallèle assez réaliste, entre le DC Comics assez éloigné malgré tout, et cette atmosphère post 11 septembre, sombre qui s'en ressent sur le film. Comme si, des terroristes psychotiques et très intelligent comme le Joker pouvaient exister. Juste dommage que tu ne mentionnes pas la prestation d'Aaron Eckhart en Double Face, est vraiment une très belle performance, malgré l'aspect schyzophrénique qui a été amputé, son revirement de convictions de manière égoïste, et égocentrique stimulé par la manipulation du Joker en fait un personnage exceptionnel.

pellflorent 29/11/2014 21:19

Critique passionnante, tu m'as appris des trucs, notamment sur la préparation de Ledger pour son rôle de joker, ou encore le poids d'une caméra imax. Critique très détaillée, intéressante et très juste. Un sans faute de ta part ! :)

Mina 25/11/2014 00:50

Juste avant d'aller re compter mes éternels moutons ^^ je ne pouvais pas oublier de lire ta critique sur mon Batman/bale préféré. Tout d'abord, je te félicite Alex, au plus tu écris et au plus tes avis gagnent en profondeur et en précision, en rappel à tes explications plus que fouillées sur le travail en IMAX de Nolan ^^^TDK reste à ce jour le meilleur film d'un super-héros majestueuxl; si tous les anciens de la trilogie comme toujours sont magistraux, en tête Christian Bale et Gary Oldman, ce dernier déchirant dans la toute fin, on ne peut que saluer l'immense talent du regretté Heathcliff Ledger, tellement au coeur de son personnage qu'il en payera, au final, de sa vie. C'est, avec Philip Seymour Hoffman (un autre très grand) un acteur qui me manque énormément (il devait avoir le rôle principal de Tree of Life de Malick) quel gâchis devant autant de génie : je n'arrive plus à regarder Brokeback Mountain, un bijou d'émotions où son grand jeu était déjà plus que présent. Merci pour cette très belle critique et si je devais noter, ce serait un beau 19/20 puisque comme toute trilogie Batman Begins (que j'attribue d'un 20/20 malgré quelques petites erreurs filmiques) restera mon préféré, nostalgie quand tu nous tiens. Douce nuit Alex, à très vite pour une autre critique aussi travaillée, félicitations :)

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents