Cine7Inne

Cine7Inne

Le cinéma est inné, on naît avec, on vit avec, on meurt avec !


Interstellar (2014), Christopher Nolan

Publié par Cine7Inne (Alex*56*) sur 6 Novembre 2014, 22:20pm

Catégories : #Critiques de films

Interstellar je l'attendais depuis quelques mois déjà, le temps me paraissait lent, très lent, comme si un être invisible s'amusait à jouer avec les aiguilles de mon horloge interne ! Au départ j'étais parti pour le voir en version originale, pensant qu'un tel film, que je qualifierai de blockbuster indépendant, serait diffusé en vo près de chez moi... Que nenni ! Dans ma déception le bonheur restait au rendez-vous, car je céderai à la version française, troublante (ou gênante) au début du film, mais à laquelle on s'habitue vite. N'ayant absolument rien voulu savoir sur le film, j'ai fais abstraction de toutes nouvelles le concernant, que ce soit des bandes annonces, des news sur le film, des critiques de spectateurs (ou celles de la presse) ou même le synopsis ! Alors quand j'ai vu le film je ne m'attendais pas du tout à ça, c'est au final un voyage dans l'inconnu plaisant...

Interstellar (2014), Christopher Nolan

Synopsis : Le film raconte les aventures d’un groupe d’explorateurs qui utilisent une faille récemment découverte dans l’espace-temps afin de repousser les limites humaines et partir à la conquête des distances astronomiques dans un voyage interstellaire.

Interstellar (2014), Christopher Nolan

Interstellar c'est le genre de film qu'on ne voit plus aujourd'hui, personnellement en sortant de la salle j'étais chamboulé, je ne savais plus trop quoi en penser de ce film, j'étais tiraillé entre plusieurs aspects, plusieurs opinions qui se bousculaient dans ma tête, je revoyais les images marquantes par vagues successives, puis je me suis d'abord dis : "L'emballage est garni d'intelligence, mais au fond, le cadeau en lui même n'est-il pas simple ? Ne parle t-il pas simplement de valeurs humaines maintes fois étudiées dans nombres de films ?", après je me suis laissé aller à un avis contraire, pour bien me pourrir l'esprit : "Sincèrement c'est un drame au fin fond de la galaxie qui laisse pantois, le questionnement métaphysique est subtil et captivant ! L'univers n'a jamais été aussi attirant, et puis parler de trou noir, trou de ver ou encore de chiffres binaires, ça change de parler de mustang, de kalachnikovs ou de gonzesses !". J'ai finalement cédé à ma deuxième impression, plus forte en émotion que la première, sans toutefois la mettre au placard, car si j'y ai pensé c'est qu'une partie de moi même a freiné à un moment donné.

Matthew McConaughey

Matthew McConaughey

Au premier abord ça peut donc paraître simple comme scénario, un gars, américain de surcroît, qui ce porte volontaire pour sauver le monde, beaucoup de gens qui n'auraient pas vu le film pourraient donc le comparer à Armageddon ou à d'autres films de catastrophes naturelles bien vaseuses, mais ne faite surtout pas cette erreur ! C'est en quelque sorte un film avant-gardiste, sur l'impact que l'homme a sur la Terre, et sur les avancées scientifiques qui ne cessent de progresser. Beaucoup de questions existentielles sont également au cœur du film, qui y a t-il au-delà de notre portée? Existe t-il d'autres planètes habitables ? Des questions qu'on ce posent depuis des décennies, voir des siècles pour certaines. Et Christopher Nolan nous donne sa propre version, toute son imagination s'appuyant malgré tout sur des faits, certes théoriques, mais existantes tout de même. Bien sûr en extrapolant l'histoire pour nous en donner une meilleure dimension, plus intéressante que des images satellites !

Interstellar (2014), Christopher Nolan

Il faut s'accrocher un minimum pour suivre l'histoire, des passages (très) scientifiques pourront parfois perdre le spectateur, et la mise en scène laisse place à des interprétations métaphoriques sur pas mal de thèmes, je ne délivrerai pas ma vision du film, car elle est quand même très liée au déroulement de l'histoire, et la dévoilée serait tout bonnement raconter le film, hors il mérite qu'on s'y attarde, puis quelle importance de la vision que je m'en fais, c'est la votre qui compte !

Sinon la photographie est très belle comme on pouvait s'y attendre, le voyage dans l'espace laisse place à de nombreux plaisirs visuelles. Mais il est inévitable de ne pas le comparer à l'autre film spatial de l'année dernière, Gravity ! Sur le plan scénaristique Interstellar m'emballe plus, bien qu'il ne faille pas réduire Gravity à un simple spectacle visuel, beaucoup de spectateurs en ont fait leur cheval de bataille d'ailleurs, réduisant le film à cela, par contre sur l'aspect immersif Gravity l'emporte haut la main, la 3D (parfaite) et l'intimité de l'atmosphère terrestre aidants, car Nolan prend le risque de nous emmener dans diverses endroits, au demeurant, somptueux !

Anne Hathaway

Anne Hathaway

Parlons maintenant de Hans Zimmer, ou plutôt de son travail sur Interstellar, c'est pas novateur mais il a pas perdu la main ! Il nous fait du Zimmer en somme, toutes les scènes ou l'émotion est présente il arrive à l'amplifier, c'est d'ailleurs par ses compositions que j'ai été ému dans ce film, il arrive à donner une autre dimension à la mise en scène de Nolan. Mais j'avoue encore une fois avoir été plus scotché par le travail sonore sur Gravity, autant sur le mixage sonore que sur la musique en elle même, une musique du jeune Steven Price (II) qui a d'ailleurs été récompensé aux Oscars 2014, et qui a fait du bon boulot sur le récent Fury, un grand en devenir ?

Interstellar (2014), Christopher Nolan

Le casting est parfait pour un film avec une telle ambition, Matthew McConaughey récemment nommé et récompensé aux Oscars 2014 pour Dallas Buyers Club est super, c'est un acteur caméléon qui a su profiter d'une deuxième chance que lui offrait les années 2010, il m'avait d'ailleurs surpris dans True Detective, dans une interprétation certes différente d'Interstellar, mais toujours au niveau. Après il y a Anne Hathaway, qui est une actrice que j'aime beaucoup, même si elle collectionne pas mal de boulets dans sa filmographie, je trouve qu'elle joue bien et qu'elle a un charme naturelle dont elle se sert avec intelligence !

Comme je l'ai dis dans l'introduction j'ai fais abstraction de toutes informations sur le film, ne connaissant le nom que d'un seul acteur connu à l'affiche, celui de McConaughey, ayant furtivement cru voir le visage d'Hathaway dans une action promotionnelle télévisuelle ! Et si j'avais approfondis mes recherches sur le film (comme je le fais pour quasi tout les films que je vais voir) avant d'aller le voir en salle j'aurais découvert deux autres noms intéressants, que j'ai finalement découvert avec plaisir dans la salle obscure, surtout une actrice pour ne pas la nommer. Franchement résister à la tentation du tapage promotionnel c'est un bonheur supplémentaire lorsqu'on découvre le film, je n'ai eu besoin que de l'essentiel pour me décider, c'est à dire Nolan/McConaughey/Zimmer, un trio qui m'a servi de garde-fou !

Je n'ai vu que ce trailer, qui au final ne dévoile rien et met quand même l'eau à la bouche !

En bref ce film fait partie des mastodontes de cette année 2014, un des meilleurs films de l'année avec Mommy de Xavier Dolan. La mise en scène osée, qui joue avec la temporalité est malicieuse, accompagné par les musiques d'un des plus grands compositeurs actuels, et d'acteurs excellents, dont j'ai pu percevoir l'interprétation physique malgré un doublage français plutôt bon, mais ça ne vaut pas la voix originale de McConaughey ! L'histoire attire la complexité dans ses sujets, mais ça entraîne à de nombreuses questions et interprétations pour les plus intéressés ! Une photographie magnifique accompagne le long périple de nos explorateurs ! C'est un genre de film qu'on aimerait voir plus souvent, "ou pas ?", car sa rareté en fait un événement cinématographique, et puis tout le monde ne peut ce targuer d'avoir le talent de Nolan pour la mise en scène ! Un film dont le temps est au centre du film, 2h49 ça passe tellement vite...

Dans le top de l'année :  16/20

Commenter cet article

pellflorent 07/11/2014 22:02

C'est bête qui ne t'ai pas plus emballé; honnêtement, je pensais qu'il le ferait ^^ Bref, très bonne critique,cela va de soit, et je dois dire que ton analyse est très fouillée, au final sûrement bien plus que la mienne, qui ne narrait que mon ressentit et non une vraie analyse par thème ( encore que je l'ai quand même fait ). Ça fait bizarre de se faire taper sur les doigts par des internautes ^^ Mais je m'égare. Pour ce qui est du reste du film, la musique et les acteurs, je n'ai rien d'autre à dire. Et très bonne idée d'avoir pensé à préciser que pour bien le comprendre, il faut bien le suivre. Honnêtement, je n'avais même pas pensé à le préciser ^^ Encore une fois,une critique vraiment bonne, et une analyse de haute facture ! Bonne nuit Alex :)

Cine7Inne (Alex*56*) 07/11/2014 23:21

Ton idée est intéressante ! Faudrait qu'on peaufine un peu le truc mais ça pourrait ce faire ;)

pellflorent 07/11/2014 22:58

Je ne sais pas si le résultat final sonnera français*
C'était juste une idée que j'ai eu avant d'aller dormir*
( qu'est ce que je te disais sur l'orthographe sur walking dead ^^ ! )

pellflorent 07/11/2014 22:56

Peut être suis je trop émotif ^^ Merci bien :) pour ce qui est des mockbusters et autres inoubliables nanars ( que je les aime ! ), en fait, pour en trouver, ce n'est guère compliqué. Je ne sais pas si tu as pris cette habitude, mais moi personnellement, je vais chaque semaine voir les petites nouveautés des sites de telechargement ( les 3 quart ne sortent même pas en DVD ), et je prends juste ce qui m'intéresse. Tu n'est pas encore calé, mais avec le temps, ça viendra :) Ah tiens ! Une idée que je viens d'avoir ^^ Quand tu le voudras ( et seulement si tu le veux ), on pourra se lancer dans une petite course aux téléfilms, se balancer des références et concurrencer niveau bêtise de films ^^ En gros, on pourrait faire une commune catégorie ( sur nos blogs respectifs ), et faire chacun une critique d'un même film, la comparer et tout ca ! ( c'est un peu dur à expliquer )^^ . Bref, c'était juste que j'ai eu avant de m'endormir,et j'espère que tu en auras compris le sens, parce que franchement, je ne fais pas si le résultat final sonne français x)

Cine7Inne (Alex*56*) 07/11/2014 22:27

Je vois que tu es touché par les remarques des internautes venus sur ton blog ! Moi j'aime ton style, pour ta critique sur Interstellar elle est enthousiaste, et cette enthousiasme est une critique en elle même ! En tout cas j'apprécie vraiment de venir sur ton blog et lire chaque article, parfois je ne sais pas quoi dire car je connais pas trop le domaine traité comme quand tu parles de l'industrie des mockbusters, je suis pas trop calé sur ce sujet lol. En tout cas merci pour ton com Flo ! A très vite, je vais me regarder les épisodes suivants de la saison 5 de The Walking Dead ! Bonne nuit !

Mina 07/11/2014 18:23

Bonsoir Alex, tout d'abord belle critique, tu expliques sans rien spolier pas comme tous les idiots sur la page du film sur le site Allo....et je te rejoins sur ta première impression. Je m'expliques : ce premier ressenti à la différence de toi ne m'a pas quitté jusqu'à la fin donc, tu t'en doutes, je suis ressortie déçue tout comme 007bond (lui bcp plus énervé et qui risque d'être très dur dans sa critique, on devrait poster nos deux avis d'ici ce W.E). Et oui, malgré la beauté des images, la sublime, plus sublime B.O de Zimmer et le travail (je ne lui enlève pas) évident de Christopher Nolan, son film est un magnifique paquet cadeau dont l'intérieur de révèle rien de bien nouveau. L'amour est au centre de cette histoire plus que classique et tu as plus que raison (sur ton premier ressenti) il conte un sujet maintes fois traité, en utilisant la S.F comme fond. Rien de plus, un film faussement intelligent (je vais en décevoir un, c'est Florent et ça m'énerve un peu même bcp, il l'a adoré) sans parler (je vais rester gentille, je le serais peut-être, un peu moins dans mon avis) de Matthew McC. dont je ne vois pas le jeu si impressionnant que cela (de mon ressenti bien sûr) il me refait la même interprétation que True Détective etc... Pour Hattaway et Chastain, je trouve qu'elles participent peu au final, surtout Chastain. Donc, ces 3 heures ont été très longues, je n'ai malheureusement ressenti aucunes émotions (et pourtant les fameux thèmes du film auraient dû) et j'ai plus l'impression d'assister à un long, très long cours de science physique (je le mentionnerai dans ma critique) sur fond d'histoire (éternelle) d'amour entre un père, sa fille etc... bref, rien de bien original, sans oublier que Nolan c'est vachement inspiré de 2001 l'odyssée de l'espace, je trouve. Mon avis va te paraître dur mais décidément après "Gravity" (alors lui, il est pire que le Nolan, hormis les sublimes scènes de l'espace - bravo pour les effets spéciaux - aucun scénar et je parle même pas de la prestation de Bullock, une horreur !), le monde de la S.F me laisse de marbre, j'espère retrouver le Nolan de Prestige, de Mémento et de Batman Begins, c'est celui-là que je préfère. Sinon, re belle critique, très bien écrite Alex. Très bon W.E, ta fidèle lectrice :)

Mina 07/11/2014 22:05

Merci Alex, cela fait plaisir de voir et surtout de lire que nous sommes pas les seuls (avec bond) sur ce coup et au plus j'y réfléchis et au plus je trouve (comme toi) que Nolan n'a pas vraiment délivré une oeuvre intelligente, loin de là. Pour Gravity, je peux tout-à-fait comprendre ton plus grand engouement (malgré de mon point de vue, une absence de scénar) le génie vient de son côté très immersif et la beauté (et magie) des effets spéciaux superbes. Bon, très bon Week-end et dès que "Mommy" sort en blu ray, je l'achète ( avec Bond, on essaye de s'activer d'ici la fin du W.E pour poster nos avis ^^). A très vite et bonne fin de soirée :)

Cine7Inne (Alex*56*) 07/11/2014 20:45

Franchement je suis d'accord avec toi, je pense même avoir mis une note trop élevée que je baisserais surement en prenant du recul, j'ai ressenti plus d'émotions quand j'ai été voir Mommy, que j'ai préféré au film de Nolan d'ailleurs, et l'émotion est pas trop présente à vrai dire, sauf une fois ou deux peut être en accompagnement d'une musique de Zimmer, par contre je me suis pas ennuyé personnellement, mais c'est vrai que la fin est faussement intelligente, plutôt simple d'ailleurs. Mais j'ai quand même aimé ^^ Par contre pour Gravity je reste sur mes positions, j'ai été emporté par ce film :) Je pense mettre un 16 au film finalement, ça me semble une note à la mesure de mon ressenti final. Mais après avoir vu le film j'étais presque sûr que tu n'aimerais pas :) Bon week end Mina ! A très vite sur ta critique du film !

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents