Cine7Inne

Cine7Inne

Le cinéma est inné, on naît avec, on vit avec, on meurt avec !


Batman Begins (2005), Christopher Nolan

Publié par Cine7Inne (Alex*56*) sur 16 Novembre 2014, 22:59pm

Catégories : #Critiques de films, #Super-héros, #Action, #Aventure, #Thriller

Oh oh oh ! J'avais vu ce film une première fois il y a déjà longtemps, et j'avais bien aimé mais sans plus. J'étais adolescent aussi, et Batman Begins c'est pas Marvel, c'est pas non plus un réalisateur de série Z derrière la caméra... Non messieurs dames. On peut dire qu'en prenant de l'âge on gagne en maturité, ou en sortant du monde utopique de l'enfance plutôt, car je ne vois plus les choses du même œil aujourd'hui, pas pour tout les films bien sûr, il me restera quand même ces souvenirs d'enfance lorsque l'on voit un film qui nous rappel ô combien l'innocence était belle, je repense à Hercules (le Disney) ou à des films comme Maman j'ai raté l'avion. Mais maintenant le 7ème art a pris possession de moi, et des films comme Batman Begins me conforte un peu plus sur cette voie, la cinéma c'est plus qu'une passion, c'est de la magie...

Batman Begins (2005), Christopher Nolan

Synopsis : Comment un homme seul peut-il changer le monde ? Telle est la question qui hante Bruce Wayne depuis cette nuit tragique où ses parents furent abattus sous ses yeux, dans une ruelle de Gotham City. Torturé par un profond sentiment de colère et de culpabilité, le jeune héritier de cette richissime famille fuit Gotham pour un long et discret voyage à travers le monde. Le but de ses pérégrinations : sublimer sa soif de vengeance en trouvant de nouveaux moyens de lutter contre l'injustice.

Batman Begins (2005), Christopher Nolan

Batman est enfin mis à l'honneur, c'est sérieux cette fois-ci, on arrête les tenues ridicules et enfantines des précédents remakes, enfin une atmosphère réel, mature, pour ne pas dire sombrement classe. On revient aux origines du héros milliardaire, Bruce Wayne, partant loin de la source de ses cauchemars, Gotham. Les paysages montagneux contrastants parfaitement avec la densité de la ville du chevalier noir, ce qui permet un focus sur l'homme en lui même, sur Bruce Wayne, qui est en quête d'une réponse à ses innombrables questions pour trouver une paix intérieure et une solution au mal qui gangrène Gotham. Les premiers combats sont entraînant et nous mettent en condition pour les deux heures du film.

Batman Begins (2005), Christopher Nolan

Les combats lors de son entraînement avec Ra's al Ghul sont superbement chorégraphiés, notamment la partie ou il doit être "invisible" dans la masse des ninjas contre le personnage de Liam Neeson, c'est une partie très astucieuse et très bien mise en scène par Nolan. Mais tout ces combats sont à l'image du film, très bien préparé. Mais comme je le disais en introduction ce n'est pas du Marvel, c'est plus réaliste, moins fantaisiste, je ne dis pas que je n'aime pas les films Marvel, c'est très divertissant et on passe de bons moments comme dans le dernier Les Gardiens de la Galaxie (qui est le meilleur film de la franchise pour moi au passage), mais là, Nolan insuffle un style unique et dégomme tout les autres super-héros pour en mettre un sur un piédestal, THE Batman. On n'est pas dans un univers multicolore édulcoré (bien qu'ici il n'y est pas de scènes avec des effusions de sang, mais ce n'est pas vraiment le but en même temps) à la limite de l’épilepsie, c'est l'univers glauque des DC Comics qui m'intéresse, cette ambiance sombre qui colle parfaitement à l'image de ce super-héros. C'est magnifique à voir.

Batman Begins (2005), Christopher Nolan

Mais c'est en retournant à Gotham que les choses commencent à devenir sérieuses, et c'est en comprenant qu'il ne pourrait rien faire sous les traits de Bruce Wayne, qu'il ne serait jamais pris au sérieux, qu'il décide de se créer un alter ego, un masque qui finalement n'en est peut être pas véritablement un, suivant les belles paroles de Rachel. Et ce Batman il est superbe ici, autant sur l'esthétique que sur le rendu final. Car sont costume est juste "trop stylé" comme dirait ma voix intérieure, et l'utilisation de ses gadgets est excellente, il n'y a pas de trucs pour faire beau comme dans beaucoup d'autres films du même genre ou certains gadgets ne servent que d'artifices, plus pour le côté "m'as tu vu". La ils sont brillamment incorporés dans les combats, la cape noire de Batman créant des illusions visuelles originales ! Et puis la voix rauque que prend Bruce Wayne lorsqu'il enfile le costume de Batman c'est excellent, j'ai vu le film en vo et c'est très réussie, ça identifie bien les deux personnalités, un peu à la "Dr.Jekyll and Mr.Hyde".

En gros Nolan a créée le meilleur Batman du 7ème art.

Sérieux il est pas classe comme ça le Christian Bale ?

Sérieux il est pas classe comme ça le Christian Bale ?

Et puis le scénario est maîtrisé d'une main de maître, c'est captivant du début à la fin. Les enjeux sont conséquents donc ça passionne forcement le spectateur qui s'immerge dans le récit. En plus il y a des rebondissements surprenants qui mettent le héros dans des situations périlleuses, souvent sur le fil du rasoir, et on le suit, on s'identifierait presque aussi, vu que le film est plus réaliste que la moyenne des films de super héros, ça porte plus sur l'ingéniosité que sur les super-pouvoirs, en témoigne les "méchants" très bien écrits que sont Ra's al Ghul et l'épouvantail. Les dialogues sont intelligents, et quitte à me répété encore une fois, les autres films Marvel (pour ne citer que la partie émergente de l'iceberg) leurs dialogues sont simplistes et très souvent porté dans des discussions manichéennes de base (même si dans Batman Begins aussi la forme est manichéenne, mais malicieusement retranscrite) avec des blagues, toujours des blagues. Quoique, le film de Nolan ne manque pas non plus de quelques répliques savoureuses qui prêtent à rires. Juste pour l'exemple, lorsque Gordon est en admiration devant la batmobile et il dit alors qu'il veut la même, c'est anecdotique mais sympa !

La batmobile tout terrain de Nolan

La batmobile tout terrain de Nolan

Et puis quand on parle du scénario il faut aussi parler de la mise en scène et de la bande originale qui l'accompagne. Pour la mise en scène j'ai pas grand chose à dire, toute personne ayant vu un film de Nolan comprendra à quelle point c'est excellent, mais c'est plus le fait qu'il casse les codes du films de base des super-héros, il met en place une mise en scène très dramatique au service d'un personnage extraordinaire, c'est juste parfait. Pour la bande originale c'est excellent, à l'instar de la mise en scène. Hans Zimmer (pour ne citer que lui) orchestre là une composition de maître, la musique n'est pas tapageuse, elle vient aux moments propices pour accentuer les tournants importants dans le récit. Je préfère même son travail sur la trilogie du Chevalier Noir que sur Interstellar, sa dernière collaboration en date avec Nolan, mais je ne dis pas que la bo d'Interstellar est mauvaise hein ! Au contraire elle est très bonne, mais c'est juste que celle de Begins est superbe.

L'épouvantail

L'épouvantail

Pour finir quoi de mieux que de parler des acteurs ! En commencement bien sûr par notre cher Christian Bale, un acteur que j'adore par dessus tout et qui fait partie de mes préférés. Il incarne à merveille Batman, il lui donne un charisme énorme, c'est tout bonnement la meilleure interprétation de l'homme chauve souris sur grand écran, un prodige ! Car Bale se donne à fond sur les combats, entrainement impressionnant du britannique dans les bonus du Blu-ray d'ailleurs (!), et sur le côté sarcastique du personnage de Bruce Wayne, un acteur au multiple facettes ! Après Liam Neeson est très bon, c'est dommage qu'il ne fasse pas toujours (voir quasi jamais !) les bons choix ses derniers temps, ainsi que son acolyte Cillian Murphy (deux méchants irlandais tiens !). Après Gary Oldman est toujours étonnant de justesse, encore un autre acteur dans mon panthéon ! Sinon Michael Caine, Morgan Freeman ou encore Katie Holmes interprètent des seconds rôles avec brio, ils servent parfaitement le film.

Je voudrais aussi saluer l’équipe technique, la costumière Lindy Hemming (ayant également œuvré sur des films de la saga James Bond et sur le deuxième Harry Potter), le chef décorateur Nathan Crowley qui a accompagné le réalisateur britannique sur plusieurs de ses films, ou encore le monteur, le directeur de la photographie, et toutes les petites mains qui œuvrent dans l'ombre au succès des films !

En bref Christopher Nolan nous sort encore une pépite et revisite à lui seul l'univers de Batman, qui restera pour beaucoup l'une des meilleures trilogie du cinéma, notamment grâce à ce premier film superbement réalisé. Les acteurs sont formidables (Bale toujours à son image, c'est à dire parfait), l'équipe technique est à 100%, nous sortant des costumes magnifiques, à l'image du costume de Batman "trop stylé !', une BO sobrement magnifique, elle sert parfaitement l'histoire sans jamais la dépasser ! La mise en scène de Nolan redore le blason du super-héro de chez DC, Batman, et même plus globalement les films de super-héros en général. Non sincèrement j'ai changé d'avis lors de mon deuxième visionnage, dans de meilleures conditions en même temps, Blu-ray et vo obligent, c'est un film de grande classe !

Magnifique "Beginning" d'une trilogie culte :  17/20

Commenter cet article

pellflorent 22/11/2014 18:44

Excellente critique! Si tu commences à t'attaquer à mon point faible ^^ Tout ce que tu as dit est vrai, Nolan a sorti un film génial, autant lui que tout le reste de l'équipe! J'ai franchement hâte que tu t'attques aux autres, et j'attends tes prochains articles avec impatience! Bonne soirée :)

Mina 19/11/2014 22:48

Bonsoir Alex, je voulais te dire que j'ai pu voir ton com dans mon blog (sur Sam Simon) et moi aussi, j'ai eu des soucis, Overblog n'a pas fonctionné hier, impossible d'y accéder. Bonne fin de soirée, à très vite :)

Mina 17/11/2014 23:48

Je ne peux que te rejoindre pour cette très bonne critique. Celui-ci (bien que DTK demeure sans conteste LE chef-d'oeuvre de la trilogie) reste mon préféré. D'une part parce que c'est Nolan (et bond) qui m'a fait aimé le chevalier noir, j'aime tout particulièrement le lien du très jeune Bruce avec Alfred - grand Michael Caine), des liens qui ne vont pas cesser de prendre de la profondeur avec une réplique que j'adore d'Alfred "Nous tombons pour mieux apprendre à nous relever" et puis Christian Bale, j'avais découvert, bien avant, le grand comédien (étant de sa génération, ce qui nous rajeunit pas tous les deux lol ^^) dans The Machinist et Américan Psycho et j'attendais vraiment que le grand public se rende compte de son potentiel (énorme) Batman lui a offert cette notoriété qu'il lui a manqué pendant quelques années. Que rajouter, en lisant ta critique, cela me rappelle de très bons moments et bizarre aussi, nous étions pas si nombreux que cela à la sortie de Batman Begins bien que le film a tout de même très bien marché mais c'est agréable de se le remémorer; et l'on ne peut que remercier Nolan/Bale pour nous avoir offert le plus beaux et le plus aboutis des Batman, rien ne pourra remplacer cette trilogie, et sûrement pas ce qu'il va arriver en 2016, je n'aime ni Cavill ni Affleck donc j'attendrai l'avis de Bond et des vôtres (toi, Flo et Joe) pour peut-être aller le voir. Bonne nuit Alex et merci d'avoir remué de si beaux souvenirs cinématographiques :)

Mina 17/11/2014 23:49

oups, j'ai interverti les lettres TDK :)))

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents