Cine7Inne

Cine7Inne

Le cinéma est inné, on naît avec, on vit avec, on meurt avec !


Sin City : j'ai tué pour elle

Publié par Cine7Inne (Alex*56*) sur 18 Septembre 2014, 21:34pm

Catégories : #Critiques de films, #Action, #Thriller, #Drame

J'ai d'abord hésité entre aller voir le film en vo et donc en 2D, ou d'opter pour la vf version 3D. Ayant parcouru quelques critiques (que ce soit positifs ou négatifs), la 3D donnait un réel effet au film selon plusieurs spectateurs. J'ai donc embarqué ma carte de fidélité et je me suis installé dans mon fauteuil rouge, les lumières se sont éteintes et quasi deux heures plus tard la critique générale s’avérait être exacte...

Sin City : j'ai tué pour elle

Synopsis : Dans une ville où la justice est impuissante, les plus désespérés réclament vengeance, et les criminels les plus impitoyables sont poursuivis par des milices.
Marv se demande comment il a fait pour échouer au milieu d'un tas de cadavres. Johnny, jeune joueur sûr de lui, débarque à Sin City et ose affronter la plus redoutable crapule de la ville, le sénateur Roark. Dwight McCarthy vit son ultime face-à-face avec Ava Lord, la femme de ses rêves, mais aussi de ses cauchemars. De son côté, Nancy Callahan est dévastée par le suicide de John Hartigan qui, par son geste, a cherché à la protéger. Enragée et brisée par le chagrin, elle n'aspire plus qu'à assouvir sa soif de vengeance. Elle pourra compter sur Marv…
Tous vont se retrouver au célèbre Kadie's Club Pecos de Sin City…

Film interdit aux moins de 12 ans.

Un Joseph Gordon-Levitt avec de la gueule

Un Joseph Gordon-Levitt avec de la gueule

Franck Miller et Robert Rodriguez ont attendus quasiment dix ans pour passer la deuxième vitesse, une deuxième vitesse qui était censée améliorée la qualité technique du film, c'est d'ailleurs pour cette raison que l'attente a été longue, pour les potentiels nouvelles technologies qui auraient permis une amélioration visuelle. Raté... Les deux comparses se perdent dans leur concept original, ça en devient trop souvent kitsch, surtout au début du film, avec les scènes de courses poursuites et de mises en avant de couleurs (qui faisait l'originalité du premier avec son "monstre" jaune, qui mettaient sur le premier plan des détails importants, pas là, c'est utilisé à outrance) qui font plus cartoon qu'autre chose. Mais ça s'améliore légèrement dans la seconde partie du film.

La sculpturale et vénéneuse (A)Eva Green

La sculpturale et vénéneuse (A)Eva Green

Il n'y a pas que sur le visu' que le bât blesse (même si je ne l'ai pas dis, le visu est quand même agréable à regarder, et très bien fait, mais c'est excessif et on perd trop souvent le côté jouissif qui devrait accompagner la mise en scène), car Franck Miller, le fameux scénariste, n'a pas su contrôler son histoire, c'est pas mal foutraque, et l'utilisation des histoires parallèles (à la Game Of Thrones un peu) est bordélique et ne se concentre pas assez sur l'essentiel. Il aurait fallut peut être supprimer une histoire pour se focaliser sur deux ou trois personnages principaux. J'ai bien aimé l'histoire de Johnny (Gordon-Levitt) et celle de Dwight et Ava (Brolin et Eva Green). Malgré les quelques défauts de mise en scène. Il manque la classe d'une mise en scène non-linéaire à la Tarantino, comme dans Pulp Fiction ou Kill Bill.

Une trop longue attente, pour beaucoup (trop) de fond vert

Une trop longue attente, pour beaucoup (trop) de fond vert

Malgré tout, c'est surement le film qui réunis le plus de grand noms cette année (avec Expendables 3 peut être, même si pour moi le casting de Sin City est plus dans l'air du temps, comparé aux vieux briscards qui eux font aujourd'hui beaucoup de navets pour être honnête). Ça transpire le charisme, la sensuelle et manipulatrice (à l'image d'une Catherine Tramell) Eva Green qui est excellente, même si j'ai trouvé dommage qu'elle soit plus souvent nue qu'habillée. Un Josh Brolin avec une "gueule", à contre emploi part rapport au dernier film que j'ai vu avec lui, Last Days of Summer. Un acteur multi-fonction. Puis il y a Joseph Gordon-Levitt que je vois d'un autre œil, j'ai pas trop suivis sa filmographie mais il a lui aussi un "physique" et un regard pénétrant. Et un Mickey Rourke qui s'approprie son personnage. Après il y a Jessica Alba, Bruce Willis, Ray Liotta, Rosario Dawson, Juno Temple...

C'est bien bad ass tout de même, ça cogne dure comme le montre les deux extrait ci-dessus. Mickey Rourke est le personnage masculin qui nous divertit le plus, il a une présence, et son aspect (comme son physique) bestial entraîne plusieurs moments de défouloirs. La violence est d'ailleurs toujours présente, mais je trouve que l'esthétisme de la marque "Sin City" casse carrément l'effet sérieux, trop cartoonesque comme je le disais plus haut dans la critique.

La Belle et la Bête

La Belle et la Bête

Plus coriace tu meurs

Plus coriace tu meurs

Pour revenir à la 3D c'est vrai qu'elle donne de la profondeur à l'image, surtout au début, mais globalement on ne paye pas la majoration pour rien. Une BO sympa accompagne nos protagonistes, même si il manque une combinaison bo/action épique qui nous emporterait.

En bref ce deuxième opus n'arrive pas à la cheville du premier, Rodriguez et Miller ce perdent dans leur concept. Une overdose d'originalité dans tous les domaines, le visuel, l'esthétisme, les effets "couleurs" etc. Mais ça reste très léché, la présence de grosses pointures du cinéma valent le détour. Ça a de la gueule, mais il faudra refroidir ses ardeurs pour le troisième volet. Moyen, malgré le fantasmagorique de la saga.

Déception : 12/20

Commenter cet article

Mina 19/09/2014 01:02

Bonsoir Alex, je viens de rentrer un peu tard (c'est bientôt la fin des vacances, lundi c'est la rentrée pour moi) mais je voulais venir faire un tour sur ton blog avant d'aller compter les moutons pour voir si tu étais, en final, aller voir Sin City 2, voilà ta critique est tombée et cela me conforte dans mon (mauvais) ressenti sur le deuxième opus, bien que tu es trouvé quelques points positifs. Dommage pour Eva Green (en particulier) et Mickey Rourke (mes préférés) dont j'attends un vrai retour dans des rôles plus importants comme le sublime "The Wrestler".. Pour Joseph Gordon Lewitt, pour avoir vu quelques films, c'est un comédien qui (je pense) a de l'avenir, il s'en sort plutôt bien (avec quelques airs physiques du regretté Heath Ledger mais pas aussi talentueux, pour ma part). Quant à Rodriguez, je trouve que son talent s'éparpille trop. Je suis une fan de son cinéma (surtout) son partenariat avec Tarantino, mon préféré "Une nuit en Enfer" (excellentissime) mais ces derniers temps, j'adhère beaucoup moins. Donc, pas étonnée de ta note et je vais essayer de trouver le temps la semaine prochaine pour aller voir "Gemma Bovery" avec notre Luchini national. Douce nuit Alex, à très vite. Ta fidèle lectrice :)

Mina 19/09/2014 21:49

C'est tout juste la moyenne, passes un bon W.E Alex, je vais reprendre le blog tranquillement et les articles dans la semaine. A+ :)

Cine7Inne (Alex*56*) 19/09/2014 17:38

Non au final je trouve que c'est une bonne note, 10 minimum quoi !

Mina 19/09/2014 14:36

Bonjour Alex, Quelle aurait-été ta note véritable alors ??? Tu me diras pour le biopic de James Brown et Dès que j'ai vu Gemma, je viens de suite de donner mon avis avant d'écrire la critique. Bonne après-midi, à très vite Alex :)

Cine7Inne (Alex*56*) 19/09/2014 01:11

J'ai même été généreux sur la note je trouve. En tout cas ça vaut bien plus le coup d'aller voir Gemma Bovery, il y a plus de fraîcheur et de spontanéité. La semaine prochaine si la critique sur Get on Up est positive j'irais surement le voir. Bonne nuit Mina !

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents