Cine7Inne

Cine7Inne

Le cinéma est inné, on naît avec, on vit avec, on meurt avec !


Harry Potter et l'Ordre du Phénix (2007), David Yates

Publié par Cine7Inne (Alex*56*) sur 4 Septembre 2014, 12:09pm

Catégories : #Critiques de films, #Fantastique, #Aventure, #Drame

Ayant revu le film il y a quelques jours en Blu-ray je me suis étonné. Étonné a apprécié ce cinquième opus de la saga Harry Potter, car dans mes souvenirs mon premier visionnage m'avait conduit à un avis plutôt mitigé. Mais en le revoyant en meilleure qualité, et en prenant du recul sur l'histoire, je trouve le résultat final plutôt réussi. Surtout que je considère le 5ème Tome de J.K Rowling comme l'uns des plus intéressants !

Harry Potter et l'Ordre du Phénix (2007), David Yates

Synopsis : Alors qu'il entame sa cinquième année d'études à Poudlard, Harry Potter découvre que la communauté des sorciers ne semble pas croire au retour de Voldemort, convaincue par une campagne de désinformation orchestrée par le Ministre de la Magie Cornelius Fudge. Afin de le maintenir sous surveillance, Fudge impose à Poudlard un nouveau professeur de Défense contre les Forces du Mal, Dolorès Ombrage, chargée de maintenir l'ordre à l'école et de surveiller les faits et gestes de Dumbledore. Prodiguant aux élèves des cours sans grand intérêt, celle qui se fait appeler la Grande Inquisitrice de Poudlard semble également décidée à tout faire pour rabaisser Harry. Entouré de ses amis Ron et Hermione, ce dernier met sur pied un groupe secret, "L'Armée de Dumbledore", pour leur enseigner l'art de la défense contre les forces du Mal et se préparer à la guerre qui s'annonce...

Daniel est enfin repassé sur le fauteuil du coiffeur !

Daniel est enfin repassé sur le fauteuil du coiffeur !

En prenant en compte le volume impressionnant du roman de J.K Rowling, près de 1 000 pages (!), le condensé est beaucoup mieux réussi que celui de Mike Newell dans Harry Potter et la Coupe de Feu ! D'ailleurs Yates a très bien condensé la tyrannie de Dolores Ombrage en enchaînant les scènes ou elle est plus que détestable !

Bellatrix Lestrange, interprétée par une excellente Helena Bonham Carter !

Bellatrix Lestrange, interprétée par une excellente Helena Bonham Carter !

Bon cette fois si je passerai les quelques détails qui ne suivent pas la trame du livre, car personnellement je ne trouve pas que c'était choquant, encore une fois l'elfe Dobby est mis de côté, donc ce qui entraîne quelques changements, mais des changements bénéfiques au personnage de Neville, plus présent que jamais dans ce cinquième film, un mal pour un bien donc.

Alan Rickman toujours aussi excellent !

Alan Rickman toujours aussi excellent !

Par contre le gros point fort du film c'est qu'il a renoué avec les personnages secondaires de grandes qualités ! Là ou Diggory et Delacour nous avaient déçus, Ombrage, Lovegood et Bellatrix Lestrange sont plus qu'excellent ! Des caractères bien différents en plus. Mais le personnage de Ombrage est exactement comme dans le roman, aussi détestable et antipathique que l'on se l'imagine. Luna Lovegood est également comme on se l'imagine, sont côté farfelu et rêveur est bien présent ! Mais pour moi le meilleur des seconds rôles, c'est Bellatrix Lestrange, elle a un temps d'apparition bien inférieur au deux autres, mais l’interprétation d'Helena Bonham Carter est parfaite, elle a sut s'approprier le rôle à merveille. J'adore cette actrice aussi. La muse (et la femme) de Burton apporte ici tout son univers gothique au personnage.

Oh les vilains !

Oh les vilains !

On retrouve également l'ambiance sombre de la saga que l'on avait pas revu depuis Le Prisonnier d'Azkaban, l'aspect aventure et exploration est également revenu, on est enfin transporté dans l'univers très riche de Poudlard, et pas que, puisque tout se beau monde partira en expédition au fameux ministère de la magie. Ce même ministère à l'esthétique très bien léché, nous emmène dans un décors refroidit par des pierre noires, et un département des mystères uniquement éclairé par le halo des prophéties. Un beau décors, calqué au rythme de l'histoire.

Pour finir cette critique j'aimerai parler des combats finaux. Que les sorciers se déplacent en apparence de fumée noir pour les mangemorts et blanc pour les membres de l'ordre du Phénix j'ai trouvé ça naze par contre, trop manichéen à souhait. Surtout que dans le roman ils ne peuvent pas se déplacer comme ça, mais bon Yates a dût trouver que ça avait un certain style !

Mais le combat entre Voldemort et Dumbledore est très bien fait, je dirais même que c'est le meilleur duel de la saga.

En bref ce film était un vrai challenge pour Yates. Celui d'adapter le plus gros volume des tomes de JKR, près de 1 000 pages condensées intelligemment. Après il y a des détails agaçants mais on peut facilement en faire abstractions. L'ambiance et les seconds rôles sont le gros atouts du film. Avec un beau final ! A voir pour les fans.

Challenge réussi : 4/5

Commenter cet article

pellflorent 04/09/2014 18:49

Ca fait plaisir de te relire, j'avais un peu l'impression que tu n'étais plus là, ces derniers jours ^^ Très bonne critique, je suis en majeure partie d'accord avec toi, une saga qui m'a enfantée! Impatient de lire la suite, et continue comme cela! Bonne soirée :)

Cine7Inne (Alex*56*) 04/09/2014 19:21

Merci Florent ! Moi aussi c'est la saga (surtout les bouquins) de ma jeunesse, je ferais une critique du 6 quand je reverrais la version blu-ray, mais c'est pour moi le moins bon HP donc on verra si la Haute Définition me fait changer d'avis. Je pense pas vu que je l'avais vu au ciné et que j'en étais sorti déçu. Mais en tout cas ça fait plaisir de voir ton com', ça donne un sens à nos critiques ! Bonne soirée à toi aussi Flo !

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents