Cine7Inne

Cine7Inne

Le cinéma est inné, on naît avec, on vit avec, on meurt avec !


Harry Potter et la chambre des secrets (2002), Chris Columbus

Publié par Cine7Inne (Alex*56*) sur 14 Août 2014, 11:53am

Catégories : #Critiques de films, #Fantastique, #Aventure

Ayant acheté il n'y a pas si longtemps un coffret Blue-ray des 8 films d'Harry Potter, j'ai décidé de me refaire encore une fois tout les films de cette saga magique qui a accompagnée mes nuits ! Comme pour le premier je le vois avec des yeux d'enfants, mais malgré tout, j'ai beau le voir avec des yeux d'enfants ce film est tout de même super entraînant ! Je commence bien sûr à connaitre par cœur les répliques du film, et je connais l'intrigue, mais l'ambiance qu'installe Chris Columbus reste magique, et on apprécie la beauté de l'univers de Jo.

Harry Potter et la chambre des secrets (2002), Chris Columbus

Synopsis : Alors que l'oncle Vernon, la tante Pétunia et son cousin Dudley reçoivent d'importants invités à dîner, Harry Potter est contraint de passer la soirée dans sa chambre. Dobby, un elfe, fait alors son apparition. Il lui annonce que de terribles dangers menacent l'école de Poudlard et qu'il ne doit pas y retourner en septembre. Harry refuse de le croire.
Mais sitôt la rentrée des classes effectuée, ce dernier entend une voix malveillante. Celle-ci lui dit que la redoutable et légendaire Chambre des secrets est à nouveau ouverte, permettant ainsi à l'héritier de Serpentard de semer le chaos à Poudlard. Les victimes, retrouvées pétrifiées par une force mystérieuse, se succèdent dans les couloirs de l'école, sans que les professeurs - pas même le populaire Gilderoy Lockhart - ne parviennent à endiguer la menace. Aidé de Ron et Hermione, Harry doit agir au plus vite pour sauver Poudlard.

Un petit duel de sorciers ?

Un petit duel de sorciers ?

Je revois pour la énième fois le deuxième volume des aventures de Harry Potter, ça doit donc faire mon 6 ou 7ème visionnages, et je profite de l'avoir revu en Blue-ray pour poster ma critique. On reconnait la patte de Chris Columbus qui a également réalisé le premier film, Harry Potter à l'école des sorciers, et l'univers et la mise en scène sont les mêmes, ayant adoré le premier je ne peux qu'adhéré à celui-là.

La célèbre Ford Anglia volante !

La célèbre Ford Anglia volante !

Malgré une ambiance plus sombre, le film reste enfantin, mais la profondeur des personnages est mieux exploitée, l'amitié entre Ron, Hermione et Harry plus soudé, les ennemis du jeune sorciers plus définis, comme les Malefoy père et fils (d'ailleurs Tom Felton est un des meilleurs jeunes acteurs dans le film), ou encore le mépris de Rogue toujours aussi sadiquement interprété par Alan Rickman, un acteur que j'adore personnellement.

Dobby et son masochisme (sans le plaisir !) dû à son espèce !

Dobby et son masochisme (sans le plaisir !) dû à son espèce !

Mais l'humour n'a pas disparu, au contraire il réapparaît avec un nouveau protagoniste, le professeur de défense contre les forces du mal, Gilderoy Lockhart, joué par un excellent Kenneth Branagh (qui a d'ailleurs réalisé Thor quelques années après !). Les effets spéciaux ont vraiment beaucoup de charmes, la voiture volante, le basilic, le club de duel ou encore les tentatives de sauvetages de l'attendrissant elfe de maison, Dobby !

 "Laissez-moi vous présenter votre nouveau professeur de défense contre les forces du Mal... Moi !"

"Laissez-moi vous présenter votre nouveau professeur de défense contre les forces du Mal... Moi !"

L'intrigue basé sur la chambre des secrets ne tourne pas en rond, il n'y plus autant de longueurs que dans le premier, et c'est très rythmé. La tension que l'on pouvait ressentir dans le roman de J.K Rowling est superbement retranscrit à l'écran, et le plus c'est qu'on a le super univers de Poudlard sous les yeux, notre imagination prend forme et la magie nous emporte. On a encore droit à un match de Quidditch, avec en prime un cognard qui ne lâche pas sa prise et qui par sa ténacité engendre de belles scènes, comme la course entre Harry et Drago dans la tranchée du terrain.

Toutes ses scènes sont encore une fois agrémentées de la splendide musique de John Williams (qui a entre autres participé à la composition de la musique de "La Tour Infernale", "Les Dents de la mer", la saga "Star Wars", "Jurassic Park", "La Liste de Schindler", les "Indiana Jones" et tant autres ! Un génie quoi...). La fin positive viendra combler notre esprit enfantin. La scène post-générique (et oui Marvel n'en a pas le monopole !) est plutôt sympa aussi, on voit l'avenir de Lockhart !

En bref le deuxième opus est dans la lignée du premier, avec moins de défauts et des jeunes acteurs plus professionnels. Des personnages intéressants et l'univers magique envoûtant de J.K Rowling ne pourra que ravir ceux qui ont grandi avec le héros à lunettes, et même plusieurs générations !

Magique Nostalgie : 5/5

Commenter cet article

BOFR 14/08/2014 23:41

Très belle critique subjective ! ;) Même avec du recul, je ne peux moi-même trouver des défauts à ce film qui a marqué mon enfance..

Cine7Inne (Alex*56*) 14/08/2014 23:49

Merci BOFR ! Je prend toujours autant de plaisir aussi, même en ayant lu le livre 5 ou 6 fois et en ayant vu le film presque autant de fois !

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents