Cine7Inne

Cine7Inne

Le cinéma est inné, on naît avec, on vit avec, on meurt avec !


Catacombes (2014), John Erick Dowdle

Publié par Cine7Inne (Alex*56*) sur 24 Août 2014, 13:57pm

Catégories : #Critiques de films, #Epouvante-horreur, #Thriller

Pour tout dire je ne devai pas aller le voir, ça c'est décidé une heure avant la séance. On m'a invité à voir le film, alors je n'ai pas refusé, sachant pertinemment que le film allait être de très faible niveau. Et bien ça n'a pas tardé puisque dès la scène d'ouverture, c'est ennuyant, malgré les 10 dernières minutes plus mouvementées...

Catacombes (2014), John Erick Dowdle

Synopsis : Un réseau de sous terrains complexe et inextricable émaille sur des kilomètres le sous-sol de Paris: Les catacombes, la dernière demeure d'innombrables âmes. Lorsqu’une équipe d’explorateurs s’aventure au cœur d’une partie inconnue de ce labyrinthe d’ossements, ils percent avec effroi le secret de la véritable vocation de cette cité des morts. CATACOMBES est un voyage au cœur de la folie et de la terreur, qui extirpe des tréfonds de l’âme humaine nos démons les plus intimes, afin qu’ils reviennent nous hanter tous.

Catacombes (2014), John Erick Dowdle

Encore une fois la mode du found footage refait surface, une mode dont je ne suis pas friand. C'est d'ailleurs assez gênant à regarder au début, et se procédé de réalisation rabaisse considérablement la mise en scène, c'est cousu de fils blanc, le film reprend les codes de base du film d'épouvante. Par exemple quand tu vois le type qui est filmé sur le côté gauche au lieu d'être centré, du coup t'a un arrière plan sur le côté droit qui représente un passage sombre des catacombes. Ni une ni deux ça n'a pas raté, la nana de tout les films d'horreur marche de long en large dans le décor d'arrière plan, et hop ! le type se retourne car il a crut entendre quelque chose. Bon ba gros plan sur le visage du type, puis gros plan sur le sombre passage, et PAF une apparition subite de la femme qui était sensée nous surprendre. Raté.

Ben Feldman et Perdita Weeks, dès acteurs pas très connus, comme dans tout les films d'épouvante.

Ben Feldman et Perdita Weeks, dès acteurs pas très connus, comme dans tout les films d'épouvante.

Après les catacombes sont plutôt bien faits, il y a une bonne ambiance, mais c'est trop cliché encore une fois, car le coup du passage étroit dans lequel les protagonistes passeront pour accéder à leur but, et bien l'effondrement classique du passage arrive, pour bien sûr éliminer tout "retour en arrière". Tout ça me fait penser à un film de Neil Marshall, The Descent, que j'avais trouvé excellent, sauf que dans celui-là l'ambiance "claustrophobie" était plus palpable, la photographie était magnifique avec des jeux de lumière qui juraient superbement avec l'obscurité de la grotte. En plus les personnages étaient intéressants et bien travaillés. Dans catacombes ils sont tous plus ou moins chiant, et on attend vite que l'un ou l'autre meurt d'une mort violente.

Petite comparaison entre le passage étroit de Catacombes et The Descent (2005)
Petite comparaison entre le passage étroit de Catacombes et The Descent (2005)

Petite comparaison entre le passage étroit de Catacombes et The Descent (2005)

Après l'idée de l'enfer est plutôt intéressante, car chacun à son propre enfer en fonction de la culpabilité personnelle. Les scénaristes et la décoratrice avouent d'ailleurs s'être inspiré de L'Enfer de Dante. Mais elle est trop polluée par des monologues incessants sur l'histoire antique et sur le mythe de la pierre philosophale et Nicolas Flamel. A part tout ça les morts sont plutôt réussis, assez tirés par les cheveux des fois mais ça reste sympa ! Bien qu'il faille attendre assez longtemps pour que le film prenne en "intensité".

En bref le film est franchement pas terrible, copiant tout les codes basiques du film d'épouvante, et en ne renouvelant pas le genre. Le found footage utilisé sert plus pour l'économie du coût de production que pour la qualité en elle même. Même si le film ne dure que 1h30, vous trouverez le temps long, surtout lors de la première heure du film. N'y allez pas.

Si je devais vous conseiller un film dans se genre là, ça serait sans hésitation The Descent, sans found footage bien sûr.

Faible : 2/5

Commenter cet article

Mina 24/08/2014 23:59

Je m'y attendais un peu, ta critique ne me surprend pas, c'est vrai "the descent" était plutôt mal. Pour ma part, après avoir vu les expendables (je ne me suis seulement déplacée pour Mel Gibson) plutôt pas mal mais un peu fustrée quant au rôle assez secondaire de Mel, je vais voir ce lundi "Locke" avec Tom Hardy . Après avoir été déprogrammé dans ma ville (Aix-en-Provence) ils l'ont reprogrammé (va savoir pourquoi) mais avec seulement deux séances par jour donc je y aller assez vite pour le voir à des horaires en fin d'après-midi (ce qui m'arrange plutôt), après, si je ne me trompe pas, il y aura la sortie de "Salvation" avec Mads, enfin, bref. Donc, merci de m'éviter encore une film sans grand intérêt. A+ ^^

Mina 25/08/2014 23:44

Je te comprends c'est toujours comme cela. Bien que ma ville soit très culturelle (on a pas mal de chance de voir des films indépendants en autre), c'est parfois pas évident. Je vois pour "Locke" avec Tom Hardy que j'ai réussi à voir en fin d'après-midi, aujourd'hui, il va rester seulement en salles pendant 2 semaines, quant à Salvation avec Mads, je vais aussi essayer d'aller le voir au plus vite, il risque de pas rester longtemps non plus, bref galère surtout que comme toi, il n'est pas question que je regarde un film en VF. Après Salvation, je m'activerais pour en faire les critiques, on va se les partager avec 007bond. Bonne fin de soirée :)

Cine7Inne (Alex*56*) 25/08/2014 00:05

Moi ce qui me déprime le plus c'est que Catacombes soit programmé dans les cinéma près de chez moi, alors que j'aurai tellement voulu voir Sils Maria.. Qui est programmé dans un cinéma à 45 minutes de chez moi en vf, donc ça vaut pas la peine de le voir en vf, et si je veux le voir en vo c'est à Rennes à 150km :s Bref parfois la distribution des films laisse à désirée.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents