Cine7Inne

Cine7Inne

Le cinéma est inné, on naît avec, on vit avec, on meurt avec !


Soleil Vert (1973), Richard Fleischer

Publié par Cine7Inne (Alex*56*) sur 18 Mai 2014, 13:06pm

Catégories : #Critiques de films, #Science fiction, #Drame, #Thriller

J'ai décidé de me lancer dans le film de Richard Fleischer "Soleil Vert" ou "Soylent Green" en vo, vu que je l'ai vu en version original (sous-titré bien sûr, je n'aurais pas la capacité de tout comprendre !), pour mieux apprécier encore les prestations de Charlton Heston et Edward G.Robinson, très bon film d'anticipation en approche...

Edward G.Robinson (dans son dernier film) et Charlton Heston

Edward G.Robinson (dans son dernier film) et Charlton Heston

Synopsis : En 2022, les hommes ont epuisé les ressources naturelles. Seul le soleil vert, sorte de pastille, parvient à nourrir une population miséreuse qui ne sait pas comment créer de tels aliments. Omniprésente et terriblement répressive, la police assure l'ordre. Accompagné de son fidèle ami, un policier va découvrir, au péril de sa vie, l'effroyable réalité de cette société inhumaine.

Le Soylent Green en production, ou en français le Soleil Vert (titre français assez ridicule à mon sens)

Le Soylent Green en production, ou en français le Soleil Vert (titre français assez ridicule à mon sens)

Le film d'anticipation de Richard Fleischer est très pessimiste sur le futur du monde, s'en est même troublant de voir qu'en 1973, où les débats sur l'écologie n'alertaient pas autant qu'aujourd'hui, on puisse avoir un avis si avancé par rapport à son temps. L'ambiance est assez lugubre et sombre apportée par l’entassement et la saleté des humains victimes de l’épuisement des ressources naturelles.

Une image de l'entassement de la population

Une image de l'entassement de la population

On suit donc le Détective Robert Thorn (interprété par un très bon Charlton Heston) dans une enquête à l'apparence banale, d'un meurtre qui finira par démanteler tout un réseau et entrainera Thorn dans une course effrénée à la vérité. De très belles scènes accompagnent Charlton Heston et l'excellent Edward G. Robinson, petit exemple : "La scène du diner ponctuée par des silences et des éclats de plaisirs très communicatifs" ou une scène de fin avec Sol que je ne décrirai pas pour éviter de spoiler, mais c'est une très belle scène et assez émouvante dans le contexte du film.

Le meurtre qui déclenchera l'intrigue du film avec l'enquête de Thorn

Le meurtre qui déclenchera l'intrigue du film avec l'enquête de Thorn

Les scènes d'actions ont plutôt mal vieillit par contre, les grands gestes avec les bras que font les protagonistes lorsqu'ils tombent après s'être prient des coups de poings sonores que seul Chuck Norris & cie ont gardés. Mais ça peut toutefois avoir du charme ! La fin est remarquable, car Thorn découvre enfin le poteau rose, un poteau rose qui n'est pas montré directement mais qu'on devine très facilement. En bref c'est un très bon film avant-gardiste sur le futur de la Terre, bien qu'exprimé d'un point de vue négatif par le réalisateur, avec de très bon acteurs et une ambiance prenante et angoissante qui accroche le spectateur malgré certains passages qui font très rétro. A voir.

Très bon : 4/5

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents