Cine7Inne

Cine7Inne

Le cinéma est inné, on naît avec, on vit avec, on meurt avec !


Astérix et Obélix : au service de Sa Majesté (2012), Laurent Tirard

Publié par Cine7Inne (Alex*56*) sur 14 Avril 2014, 17:02pm

Catégories : #Critiques de films, #Comédie, #Aventure

 Astérix et Obélix : au service de Sa Majesté (2012), Laurent Tirard

Le dernier Astérix que j'ai vu reste le meilleur, Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre, la ce dernier opus des aventures de nos amis Gaulois tombe dans le ridicule....

Synopsis : 50 avant Jesus Christ. César a soif de conquêtes. A la tête de ses glorieuses légions il décide d'envahir cette île située aux limites du monde connu, ce pays mystérieux appelé Brittania, la Bretagne. La victoire est rapide et totale. Enfin... presque. Un petit village Breton parvient à lui résister, mais ses forces faiblissent. Cordelia, la reine des Bretons, décide donc d’envoyer son plus fidèle officier, Jolitorax, chercher de l’aide en Gaule, auprès d’un autre petit village, connu pour son opiniâtre résistance aux Romains… Dans le village gaulois en question, Astérix et Obélix sont déjà bien occupés. Le chef leur a en effet confié son neveu Goudurix, une jeune tête à claques fraîchement débarquée de Lutèce, dont ils sont censés faire un homme. Et c'est loin d'être gagné. Quand Jolitorax arrive pour demander de l'aide, on décide de lui confier un tonneau de potion magique, et de le faire escorter par Astérix et Obélix, mais aussi Goudurix, car ce voyage semble une excellente occasion pour parfaire son éducation. Malheureusement, rien ne va se passer comme prévu...

 Astérix et Obélix : au service de Sa Majesté (2012), Laurent Tirard
 Astérix et Obélix : au service de Sa Majesté (2012), Laurent Tirard Astérix et Obélix : au service de Sa Majesté (2012), Laurent Tirard

Ou est passé le délire d'Alain Chabat ? Ayant vu tous les "Astérix et Obélix", excepté le précédent "Aux jeux Olympique", je dirais que ce film n'est pas un calvaire pour les yeux, mais il n'en reste pas moins mauvais ! Cet épisode essaye justement de nous imposé un "délire", mais toutes les situations comiques sont lourdes et téléphonées, sans compter que trois-quarts des acteurs sont franchement ridicules (Catherine Deneuve qui, quand elle n'est pas la muse d'un Buñuel ou sous la coupe d'un Polanski, collectionne les films de bas étage, et cette fois encore elle se ridiculise avec un personnage inutile), même si on appréciera certains acteurs qui ce démarquent par leurs humour bien à eux (la petite folie douce de Luchini et l'humour pas très fin mais efficace du jeune Vincent Lacoste).

Les décors sont trop lisses, pas une tâche de terre ou d'usure n'apparaissent sur le moindre éléments de décors, avec des pierres dont on sent le plastique à des kilomètres, les costumes sont également trop propres et théâtral. Les effets visuels sont tout le temps les mêmes, des romains qui volent, des romains qui volent... et en plus c'est pas très subtilement monté. A noter également la bo très, très mauvaise...

En bref, encore un autre Astérix et Obélix qui déçoit et qui ne relève toujours pas la barre qu'avait fixé Chabat. Beaucoup d'acteurs qui agacent par leur prestation, l'équipe technique du film qui utilise un budget conséquent dans le vide et un humour majoritairement ridicule. A éviter, mais pas si dégueulasse par rapport à mon appréhension.

A éviter : 2/5

Voir aussi :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents